Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 16:42

 

 

 

ecole primaire en RCA

 

 

Ai- Rca Samedi, 06 Août 2011 14:19  - Le Ministre de l'Enseignement Technique, Professionnelle et de la Formation qualifiante Djibrin Sall a présidé ce jour à Bangui la cérémonie de remise de certificats aux 58 instituteurs de la 3ème promotion des Ecoles Privées.

"En prenant donc l'initiative de former chaque année 50 à 60 instituteurs des écoles privées, l'APEP voudrait constituer progressivement un corpus d'enseignants du secteur privé assorti d'un plan de carrière établi conformément aux textes régissant la fonction », a déclaré le  Président de l'Association pour la Promotion de l'Enseignement Privé (APEP), l'ancien Ministre de l'Education Albert Mbério.

Selon l'initiateur,  cette formation qui a regroupé 28 femmes et 30 hommes a pour objectif de trouver un début de solution aux différents maux qui gangrènent le système éducatif centrafricain. Et parmi ces maux figure en bonne place l'insuffisance qualitative et quantitative du personnel enseignant.

En s'adressant aux heureux récipiendaires, M Mbério les a exhortés à mettre en pratique les connaissances acquises.

"Vous avez acquis par cette formation initiale des compétences nécessaires à l'accomplissement de votre métier d'enseignant. Mais n'en restez pas là. Continuez à vous cultiver pour mieux éclairer la jeunesse centrafricaine. Car un enseignant est un éternel étudiant", a-t-il dit.

En réponse, le Ministre de la formation qualifiante et professionnelle a indiqué que, cette formation s'inscrit dans la politique de promotion de l'éducation nationale mise en œuvre par le chef du gouvernement Archange Touadera.

Il  n'a pas manqué de leur rappeler que  ce diplôme atteste d'un travail  bien accompli. Toutefois, a-t-il précisé, il  n'est qu'un passeport qui ouvre la voie à une carrière dont la réussite à long terme ne dépend que du détenteur.

" Mettez-vous dès à présent au travail pour former en partenariat avec l'enseignement public les Centrafricains de demain", les a-t-il exhortés.

" Je suis vraiment dans la joie de recevoir des mains du Ministre mon certificat de fin de formation. J'avais pris l'engagement de former aussi les élèves comme on m'a formé quand j'étais encore sur les bancs. La formation a duré plus de 12 mois." s'est réjoui Marie Augustine Ndou, élève institutrice, interrogée par l'agence Ai.

La cérémonie de remise de certificat à la première promotion s'est déroulée en juin 2009.

Kabongo, Ai Bangui

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société