Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 00:40

 

 

Jean Michel Mandaba portrait

 

 

Bangui, Ai- Rca- Dimanche, 30 Octobre 2011 14:19

"En tant que secrétaire général du Parti Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), j’ai été radié. Aujourd'hui, je suis libre de mes opinions" Cette déclaration a été faite le 29 octobre 2011 à Bangui lors d'un point de presse  animé Jean Michel Mandaba qui rompait ainsi le silence après sa radiation.  

Selon l’ex- SG,  il a été radié sur des bases subjectives ajoutant qu’un congrès statutaire n’avait pas encore entériné cette décision.

Parce que actuellement libre de tous ses mouvements, l'ancien secrétaire du MLPC et  Ministre de la Santé Publique, de la Population et de lutte contre le Sida, entend créer son propre parti politique.

" J’ai estimé qu’il fallait consulter mes anciens camarades avec qui nous partageons la même vision politique. Surtout mûrir la réflexion dans le sens de la création d'un parti politique. Parce qu’au MLPC on était dans l'opposition"

A en croire l'orateur, cette rencontre avec la presse et en présence des anciens camarades du MLPC avait  pour but de dissiper les doutes quant à sa nouvelle chapelle politique.

Selon lui, ce nouveau parti changera le paysage politique en Centrafrique.

Il convient de rappeler que la nomination de Monsieur Jean Michel Mandaba dans le gouvernement Touadera 3 a provoqué un grand tollé  au sein du parti MLPC.

Jules Gautier, Ai Bangui

 

NDLR : Ce monsieur est un véritable pantin que BOZIZE a toujours instrumentalisé et utilisé pendant longtemps, lorsqu’il était membre du Bureau Politique du MLPC, pour obtenir certaines informations sur le fonctionnement de ce parti afin de le déstabiliser. C’est un secret de polichinelle que BOZIZE a toujours cherché désespérément à récupérer le MLPC mais en vain. Pourtant ce n’était pas faute de grosses enveloppes mais toutes ses tentatives se sont toujours retournées contre lui.

Aux dernières nouvelles, les relations de Jean Michel MANDABA avec BOZIZE à qui il aurait promis, moyennant espèces sonnantes et trébuchantes de lui apporter le MLPC sur un plateau d’argent, ne seraient pas au beau fixe car depuis sa trahison de ce parti avec son entrée fracassante dans le gouvernement TOUADERA 3, BOZIZE n’a rien vu venir d’où les tentatives actuelles de création de parti politique.

Qu’il se rassure et contrairement à ces allégations, ce n’est pas sur des bases subjectives qu’il a été sanctionné dans un premier temps par le CPN du MLPC. Les motifs sont réellement objectifs accablants. On ne peut appartenir à un parti et faire toujours à sa tête, violer en permanence son règlement intérieur et tourner le dos à sa discipline. Lors d’un prochain congrès du MLPC, sa radiation définitive de ce parti sera sans nul doute entérinée à une grande majorité. Son entrée au gouvernement est vécue au MLPC comme un bon débarras.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique