Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 00:24

 

 

 

Mme Margret Vogt

07/04/2012 (Pana) -  Une émissaire des Nations unies exhorte à un soutien accru aux efforts de paix en Centrafrique - L'émissaire spéciale du secrétaire général des Nations unies et  chef du Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix en Centrafrique (BINUCA), Mme Margaret Vogt, a exhorté la communauté internationale à soutenir les efforts en cours pour rétablir la stabilité dans ce pays.

Elle a déclaré que plus de 19 millions de dollars américains sont nécessaires pour achever son processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion en République centrafricaine (RCA).

'Je crois que la possibilité de stabiliser la République centrafricaine est bien réelle maintenant, si nous faisons quelques efforts pour y arriver', a déclaré Mme Vogt dans une interview accordée à la Radio des Nations unies en marge d'une réunion des 'Amis de la République centrafricaine' au siège des Nations unies, à New York, aux Etats-Unis.

Elle a également déclaré qu'elle espère que les donateurs vont dans les prochaines semaines fournir plus que les 2 millions de dollars nécessaires dans l'immédiat pour terminer les programmes de désarmement et de démobilisation.

Mme Vogt a révélé que 'les discussions se poursuivront ensuite sur la façon de collecter le reste du financement nécessaire pour des programmes de réinsertion et de réintégration à long terme'.

Les Nations unies avaient mis un terme à l'opération de maintien de la paix en Centrafrique et au Tchad en 2010, à la fin de son mandat.


NDLR : Qui dit que les rallonges financières pour le DDR que plaide Mme Vogt iraient effectivement au programme DDR et non dans les poches de Bozizé et sa clique de prédateurs. On ne peut continuellement plaider pour ce pouvoir qui n’en a rien à faire des appels incessants pour le respect des droits de l’homme, qui ne fait rien contre l’insupportable impunité des assassins, contre les corrompus et autres prédateurs en son sein.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales