Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 23:07

 

 

fric en CFA

 

BANGUI Mardi 4 octobre 2011 | 16:16 (Xinhua) - Le ministère centrafricain de la Santé a annoncé lundi soir la mise en place d'un plan d'un montant de 30.004.250 FCFA pour faire face à l'épidémie de choléra déclarée dans la partie sud du pays

Ce plan de contingence vise à mobiliser tous les partenaires du pays, notamment les Nations Unies, les humanitaires et les représentations diplomatiques autour de cette épidémie qui continue de gagner du terrain, selon le chargé de mission au ministère de la Santé, Dr Jean Pierre Banga-Mingo.

Déclaré le 30 septembre dernier dans les préfectures de l'Ombella M'Poko et de la Lobaye, deux préfectures du sud du pays, cette épidémie de choléra a déjà fait une quinzaine de morts. Deux cas de contamination ont été signalés le week-end dernier dans deux quartiers de la ville de Bangui. 7 nouveaux cas de contamination dont un décès ont été enregistrés entre samedi et dimanche dernier.

Le gouvernement a déployé des équipes de sensibilisation dans des églises et mosquées pour alerter la population et lui donner des conseils pratiques d'hygiène de base pour éviter de nouveaux cas de contamination.

Ce mardi, le ministère de l'Education a entamé une campagne de sensibilisation des élèves à l'hygiène dans les établissements scolaires.

"Nous avons sollicité la disponibilité d'un médecin gastro-entérologue de l'hôpital de l'Amitié de Bangui pour accueillir des élèves qui présenteraient les signes de la maladie pour une prise en charge d'urgence", a annoncé José Malot, chargé de mission au ministère de l'Education.

 

Alerte, le choléra se propage en Centrafrique !

Radio Ndéké Luka Mardi, 04 Octobre 2011 14:16

 

L’épidémie du choléra se propage en ce moment à grande vitesse sur le territoire centrafricain. Une mission du district sanitaire de la préfecture de la Lobaye qui a sillonné les secteurs de Sédalé, Ngbango, Bongo et Zinga, a confirmé la présence de cette maladie dans ces villages centrafricains, voisins de la République Démocratique du Congo.

Les signes cliniques de la maladie ont été décelés et des prélèvements ont été faits pour des analyses biologiques à l’Institut Pasteur de Bangui. « L’inquiétude est grande », d’après les responsables du district sanitaire de Mbaïki.

11 cas de décès, dus au choléra, ont été également confirmés à Bangui par le ministère de la santé publique. C’est ainsi que l’ONG Médecins Sans Frontière a aménagé un campement dans l’enceinte de l’hôpital Communautaire de Bangui, pour héberger des potentiels futures cas. D’ores et déjà, deux malades atteints du choléra y sont pris en charge.

La propagation du choléra à Bangui inquiète la population de la ville de Boali, qui n’est qu’à 95 kilomètres de la ville de Bangui. Cette inquiétude fait suite au fait que la principale eau de source que la population consomme, est loin d’être potable.

Pour l’instant, 6 personnes sont déjà décédées des suites du choléra au sud de Bangui, d’après un bilan officiel. Plusieurs personnes en souffrent encore. Ces personnes ne sont pas encore mises sous surveillance médicale, selon le service de la surveillance épidémiologique.

Aucune campagne visant à barrer la route à cette maladie n’a encore été lancée officiellement.

 

Centrafrique : Le choléra sévit

Ai- Rca Mardi, 04 Octobre 2011 17:25 - Annoncée depuis le 27 septembre 2011 dans l’Ombella Mpoko puis dans la Lobaye, c’est finalement le 30 septembre que le gouvernement centrafricain par la voix du Ministre de la Santé Publique, de la Population et de la Lutte Contre le Sida a déclaré officiellement sur les ondes de Radio Centrafrique, l’épidémie de Choléra.

 

Plus d’une cinquantaine de cas a été enregistrée. On parle d’une dizaine de morts, bilan encore provisoire.

Face à cette épidémie, le Ministère de la santé n’entend pas baisser les bras. C’est pourquoi le mercredi 5 octobre prochain, le chef du département va animer une conférence de presse  au tour du thème « plan de contingence de l’épidémie de choléra dans les districts sanitaires de Bimbo et de la Lobaye »

Face aux médias,  il fera un plaidoyer auprès des partenaires au développement en vue de la mobilisation des contributions nécessaires afin d’organiser une riposte rapide, efficace et appropriée à la maladie.

Interrogé par l’agence Ai, le Ministre de la Santé Jean Luc Mandaba a déclaré que « la région sanitaire N°1 demeure une poche épidémique. Et  ce fléau constitue un problème de santé publique d’où  la nécessité d’entreprendre des actions pour l’améliorer l’état de santé de la population ».

Il faut signaler en passant qu’en 1999,  quelques cas ont été notifiés dans ces deux localités et n’ont pas fait de victimes.

Jules Gautier, Ai Bangui

 

Bambari : La pratique de l'excision abandonnée par plusieurs exciseuses. Ces dernières se consacrent désormais aux activités génératrices de revenus, grâce à l'appui de l'ONG Mercy Corps.

Santé : La maladie du choléra atteint déjà la région de la Lobaye. L'information est confirmée ce mardi par les services sanitaires. Cette maladie tue à ce jour 11 personnes à Bangui.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation