Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 15:40

 

 

 

 

 

Bozizé seul

  

 jeudi 27 décembre 2012 à 13H47

 

La France a condamné jeudi "la poursuite des hostilités en République centrafricaine de la part des mouvements rebelles", appelant à régler "par le dialogue" la crise en Centrafrique, sans répondre à l'appel de Bangui pour un soutien militaire contre les rebelles.

"La France condamne la poursuite des hostilités en RCA de la part des mouvements rebelles", a déclaré le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, lors d'un point de presse.

La coalition rebelle du Séléka (Alliance en sango, la langue nationale) s'est emparée de villes stratégiques et menace Bangui. Le président centrafricain François Bozizé a appelé la France et les Etats-Unis à l'aider à stopper la rébellion.

"Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont rappelé le 19 décembre que les groupes mettant en danger la stabilité du pays devront répondre de leurs agissements", a ajouté Vincent Floreani.

"La France soutient pleinement les décisions annoncées par les chefs d'Etat et de gouvernement d'Afrique centrale, réunis à Ndjaména le 21 décembre: la crise que connaît la RCA doit se régler par le dialogue", a-t-il souligné.

"La France appelle toutes les parties centrafricaines à s'engager de bonne foi dans les négociations qui s'ouvriront prochainement à Libreville", a indiqué Vincent Floreani, en référence aux négociations sous l'égide de la communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) qui doivent réunir gouvernement centrafricain, mouvements rebelles et opposition démocratique.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers