Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 12:34

 

 

 

Abdoulaye-Sentene.JPG

 

 

 

Bangui 28 déc (CAP) - La bozizie, prise de panique avec l’avancée de Seleka, se livre depuis deux semaines à des enlèvements arbitraires de certaines personnes d’ethnie Goula. Selon des sources concordantes, ces gens qui sont enlevés sont accusés d’avoir des liens avec les rebelles de l’UFDR étant donné que la majorité des combattants de cette rébellion sont de
cette ethnie.


C’est ainsi que M. Abdoulaye Sentene, la quarantaine, habitant le quartier Galabadja, a été lui aussi enlevé. Selon des informations proches de la famille, des hommes se sont déjà rendus à son domicile le 19 décembre dernier mais l’ont manqué. Dans la nuit du 19 décembre, M. Sentene a reçu un appel et son interlocuteur lui a demandé de le retrouver à la Place Marabéna vers 22 heures. Depuis, il n’est plus revenu.


Des témoins sur les lieux affirment avoir vu des hommes armés l’embarquer à bord d’un pick-up militaire. Ses parents s’inquiètent encore de sa situation. Abdoulaye Sentene est père de de trois enfants. En plus de son cas, d’autres enlèvements sont signalés à la rédaction de CAP et depuis, aucun des enlevés n’est revenu. Ont-ils subi le sort Charles Massi ?

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches