Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 15:38

 

 

 

 

Alfred Poloko

 

 

Bangui, 25 février 2012 (CAP) : Le ministre de la communication, M. Alfred Taïnga Poloko a signé hier jeudi 24 février, un arrêté aux termes duquel sont créées cinq (05) chaînes de télévision thématiques dépendant toutes les cinq de Télé Centrafrique. Il s’agit de Télé-Centrafrique Info, de Télé-Centrafrique Culture, de Télé-Centrafrique Sports, de Télé-Centrafrique Académie et de Télé-Centrafrique Espace Parlementaire.

L’acte administratif créateur de ces chaînes nomme également ces principaux responsables, tous typés KNK, et connus pour militantisme (débordant pour certains d’entre eux) dans ou pour le compte de ce parti. Il s’agit respectivement de MM. David Gbanga (par ailleurs DG de Radio Centrafrique), Gervais Gontran Lakosso (fonctionnaire au ministère de la culture), René Madéka (fonctionnaire au ministère des sports), Stève Dénguiadé ( ?) et de Félicien Boussola (ancien député, actuel conseiller spécial du Président de l’Assemblée nationale).

Prévues pour inaugurer leurs premières émissions le 15 mars 2012, date anniversaire du coup d’Etat de François Bozizé, ces chaînes voient le jour dans un contexte de crise énergétique exacerbée à Bangui où le rationnement drastique et inique de l’électricité affecte les ¾ des quartiers de la capitale.

Quant à l’arrière-pays, les rares villes où les groupes électrogènes de la société nationale d’électricité fonctionnent encore mais prévus pour l’éclairage public si d’aventure le Président de la République y séjourne, autant dire qu’il n’y a pas de source d’énergie disponible pour permettre aux populations de regarder ces chaînes, présentées avec beaucoup d’enthousiasme et d’optimisme par le régime de Bangui comme étant la panacée.

S’agissant de Télé-Centrafrique Académie par exemple, le comble de l’indécence a été atteint lorsqu’il a été dit que les élèves n’avaient plus besoin d’aller à l’école et qu’il leur suffisait simplement de s’y brancher pour tout savoir. Une première au monde !

Entre doute et risée, beaucoup à Bangui s’interrogent sur le sérieux de ce projet – monté pour faire plaisir à Bozizé qu’autre chose - qui tranche avec l’extrême pauvreté dans laquelle se débattent les Centrafricains.

L’arrêté (en lieu et place d’un décret) qui ne désigne aucune femme à ces niveaux de responsabilité ne dit pas non plus si les personnalités désignées cumulent ou non leurs nouvelles fonctions avec les anciennes.. Ce n'est pas tout d'être du domaine des sports, de la culture ou de l'information, etc. pour savoir gérer une chaîne de télévision. En d'autres termes, ce beau monde vient pour faire tout sauf de la télé. A suivre...

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Médias