Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 11:44

 

 

Martin_Ziguele141108250.jpg

 

Bangui, 24 septembre 2010 (L’Agence de Presse Xinhua)  Le porte-parole du gouvernement centrafricain, Fidèle Gouandjika, a accusé jeudi l’ancien Premier ministre Martin Ziguélé, candidat à la prochaine élection présidentielle, d’avoir "délibérément choisi la voie du terrorisme pour la conquête du pouvoir".

Dans un communiqué du gouvernement lu à la radio nationale, M. Gouandjika, qui se fait l’écho de propos tenus par Ziguélé, candidat du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC, ancien parti au pouvoir), l’a reproché d’être devenu le "président de fait" de la Convention des patriotes pour la justice et le progrès (CPJP), groupe armé dirigé par le colonel Charles Massi, ancien ministre d’Etat disparu depuis décembre.

Il a également accusé l’ancien ministre de l’Education nationale, le dr Bévarrah Lala, et le capitaine Joachim Kokaté, de "multiplier les communiqués et déclarations incendiaires" revendiquant l’occupation des villes de Nzako et Yalinga (760 km au nord-est de Bangui), à l’est du pays.

"Les dérives terroristes et tribalo-ethniques de M. Martin Ziguélé et sa bande armée sont susceptibles de compromettre des négociations d’un accord de paix avec l’ancien dirigeant de la CPJP, M. Abdoulaye Hissène, et mettre un coup de frein fatal au processus de DDR (désarmement, démobilisation, réinsertion]", ajoute le communiqué.

Le communiqué lance, par ailleurs, un "vibrant appel aux Etats- unis et à la France pour l’aider dans leur lutte commune contre le terrorisme".

La publication de ce communiqué intervient au lendemain du démarrage théorique des opérations de recensement des électeurs, en prélude aux élections législatives et présidentielles dont le premier tour est prévu pour le 23 janvier 2011.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique