Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 00:48

 

 

 

logo CPJP gf

 

Par Fleury Koursany - 18/07/2011 JDB

Le chef des opérations de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP), de a ville de Zako dans le Mbomou veut faire la paix avec le gouvernement

 

Mahamat Saleh, chef des opérations de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP), de a ville de Zako dans le Mbomou a décidé de déposer les armes et de faire la paix avec le gouvernement centrafricain. C’est après de discussions approfondies entre le chef rebelle et une délégation venue de Bangui et conduite par le Médiateur de la République, Monseigneur Paulin Pomodimo que l’annonce a été faite. Le Chef rebelle, Mahamat Saléh accepte de déposer les armes et de faire la paix avec les autorités centrafricaines. La délégation gouvernementale présente pour la circonstance est représentée par le ministre délégué à la Présidence de la République, Jean Francis Bozizé et le Général Xavier Sylvestre yangongo, ministre délégué en charge du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) et le préfet sortant du Mbomou, Rémy Semdouto.

Et alors qu’un chef rebelle dépose les armes, les rebelles de la Lord Resistance Army de Joseph Koni passent à l’attaque en brûlant vif, un commerçant ambulant dans le village Guerekindo situé à environ 180 Km de la Ville de Rafaï. Apeurées par les incessantes et interminables attaques rebelles de la LRA, les populations de Rafaï et ses environs sont réduites au silence et ne savent plus à quel saint se vouer. L’insécurité allant crescendo, les activités dans la zone sont mises à mal nonobstant une forte présence militaire aussi bien des FACA que des forces ougandaises appelées en rescousse dans la zone pour lutter contre les rebelles ougandais de la LRA. Preuve que toutes les stratégies jusque là privilégiées par les autorités politiques et militaires de la République centrafricaine sont en train de montrer leur limite et qu’il urge que d’autres stratégies soient initiées pour venir à bout des rebelles de la LRA qui se croient ‘au paradis’ en République centrafricaine.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com