Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 12:32

 

 

Joseph-Kony.jpg

 

Kabongo 27 Mai 2010 Africa Info (Douala)

Le Ministre du Commerce, ministre résident du Haut Mbomou Emilie Béatrice Epaye s'est entretenue le 26 mai avec la représentante spéciale du secrétaire général de l'Onu Sahle Zewde Work, patronne du Bureau intégré des Nations Unies en Centrafrique (Binuca).

Principal sujet au menu, la présence et les exactions de la LRA sur le territoire national. Ce qui aggrave les souffrances des populations.

Selon une source proche de ce département ministériel, c'est sur invitation du Ministre que la représentante spéciale du secrétaire général de l'Onu est venue pour qu'ensemble, elles puissent examiner la situation dans le Haut Mbomou au lendemain de la promulgation par le président Barack Obama de la loi sur le désarmement de la Lord Resistent Army (LRA). Et surtout, discuter de la présence des rebelles de Joseph Kony dans cette partie du pays et voir ce que le système des Nations Unies peut apporter comme solutions.

« Elle m'a fait part de sa préoccupation que nous partageons d'ailleurs », a timidement lancé Sahle Work au sortir de l'audience.

« Depuis que nous sommes au courant de la souffrance de ces populations, nous apportons notre aide à travers les différentes agences », a-t-elle ajouté

« Il y a plusieurs interventions. Les agences concernées travaillent et pour les déplacés internes et pour les réfugiés. Le Pam et le Hcr sont toujours présents sur les lieux » a dit Mme Zewde Work.

A l'en croire, ce phénomène de la LRA préoccupe les Nations Unies au plus haut niveau. « Très bientôt, a-t-elle déclaré, nous allons nous concerter avec les missions des Nations Unies présentent dans toute la sous région pour essayer de voir ce que nous pouvons faire ensemble à travers une meilleure collaboration et un meilleur échange d'information pour pouvoir juguler ce problème qui en est vraiment un en République Centrafricaine »

Par ailleurs, le collectif d'action contre les rebelles de la LRA en Centrafrique, dans un communiqué de presse parvenu ce jour à l'agence Ai, a appris avec soulagement la promulgation de la loi, par le Président des Etats Unis d'Amérique Barack Obama, appuyant le désarmement de la LRA de Joseph Kony et souhaité par la même occasion que les rebelles soient traqués et le responsable traduit en justice.

NDLR : Bozizé qui se dit général d'armée n'a jamais mis pieds dans les zones martyrisées par la LRA pour compatir avec les innocentes populations meurtries. Il a soustraité sans grand succès la sécurité dans le Sud Est du pays à l'armée ougandaise.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation