Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 00:16

 

 

 

drapeau-americain

 

 

 

Mardi, 07 Décembre 2010 16:33

Ai- Rca- Le Commandant adjoint de l'Africom (Centre de Commandement Militaire des Etats Unis d'Amérique  pour l'Afrique), l’ambassadeur Anthony Holmes a été reçu en audience ce jour  au palais de la renaissance à Bangui par le chef de l'Etat François Bozize, a appris l’agence Ai de source officielle.

Selon une source bien introduite à la présidence, cette audience s'est déroulée en présence du Ministre délégué à la présidence chargé de la défense nationale Francis Bozize et de l'ambassadeur des Etats Unis d'Amérique en poste à Bangui Lawrence Wholers.

Selon cette même source, l'entretien entre les  deux personnalités était axé  sur la situation sécuritaire en Centrafrique à la veille des élections de janvier 2011 et la problématique des rebelles de la  Lord Resistent Army (LRA)  de Joseph Kony qui sévissent dans l'Est du pays.

"Je suis venu écouter et  apprendre ce qui se passe en République Centrafricaine.  Surtout avoir une idée des  plans et priorités du Président et du gouvernement pour l'amélioration de la situation dans le pays au niveau sécuritaire " a confié l'ambassadeur Anthony Holmes au sortir de l'audience.

Pour M Holmes, cette visite de travail s'inscrit non seulement dans le cadre des échanges de points de vue et mais aussi  expliquer la responsabilité de Africom dans le cadre des relations entre les Etats Unis d'Amérique et l'Afrique.

« En abordant les  questions de sécurité,  nous avons avec le président de la république évoqué la problématique de la rébellion de LRA qui écume les populations à l'Est de la Centrafrique », a déclaré  le diplomate.

"Nous sommes en train de nous  concerter avec les gouvernements du Congo, de la RCA et de l'Ouganda afin de nous accorder sur des stratégies nous permettant de mettre fin à la terreur des hommes de Joseph Kony" a conclu  M Holmes, soulignant qu’un pays seul ne pouvait combattre cette menace qu'est la rébellion de la LRA.

Kabongo, Ai Bangui

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales