Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 02:42

 

 

transport-RCA.jpg

 

 

 

Kabongo 4 Juin 2010 Africa Info (Douala)

De source gouvernementale, le ministre de l'équipement et du désenclavement, Cyriaque Samba-Panza, a regagné Bangui le 2 juin après avoir pris part à Lisbonne au Portugal, au Congrès mondial de la route, tenu du 25 au 28 mai dernier autour du thème «La route, espace de partage».

Selon un membre de la délégation conduite par M Samba-Panza, cette assise a permis à la forte délégation centrafricaine, composée des techniciens dudit département, de nouer un certain nombre de contacts avec les partenaires et le secteur privé, en vue de trouver des financements nouveaux dans le secteur route de la République centrafricaine, pays continental.

«Chaque année, il y a un congrès mondial de la route où les acteurs de presque tous les pays discutent de plusieurs questions liées à leurs activités », a précisé le Ministre Samba-Panza. Et de poursuivre : «c'est depuis quelques temps que je me suis attelé à explorer des moyens devant permettre à notre pays qui est enclavé et qui a beaucoup de difficultés particulières de contacter des partenaires et certains acteurs du secteur».

A en croire le chef de la délégation, la recherche des partenaires l'a conduit au Maroc. «Nous y avons discuté avec un certain nombre de pays et d'institutions de l'utilité de mettre en oeuvre le partenariat public-privé dans notre pays, compte tenu des difficultés de trésorerie dans la majorité des pays du monde », a-t-il indiqué.

Comme les secteurs privés ont des ressources, contrairement aux secteurs publics, la tendance à l'heure actuelle est, selon M Samba-Panza de les amener à cofinancer, notamment les routes et les ponts, avec certaines institutions internationales.

Le membre du gouvernement a également révélé que, plusieurs bailleurs de fonds contactés sont prêts et disponibles pour accompagner le gouvernement centrafricain dans ses efforts de désenclavement «parce qu'ils sont dans cette logique de la perception de la gestion du domaine».

Il convient de préciser que le ministre Samba-Panza était accompagné de Live Borong Richard, Président du conseil d'administration du Fonds d'Entretien Routier, Noel Gbéba, chargé de mission en matière d'équipement, Auguste Phonze, expert national, Noel Ngoya, directeur général des études et de la programmation et du contrôle, Gabriel Gninga Zingas, directeur général de l'équipement et du désenclavement, Marie-Claire Bitouanga, Directrice générale du Fonds d'Entretien Routier (FER).

 

NDLR : Voici un excellent cas de dilapidation de deniers publics donc de mauvaise gouvernance. Pas un seul kilomètre de route ne sera construit après la participation de cette pléthorique délégation à ce fameux congrès de Lisbonne. Il est à craindre que ces messieurs et dame se soient juste payé une bonne promenade  touristique et une occasion  pour faire aussi leurs courses avec les frais de mission qu’ils se sont grassement octroyés sur le dos de l’Etat et/ ou du Fonds routier.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société