Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 23:29




 

par Billets d’Afrique et d’ailleurs...n° 185 de novembre 2009

Revue de Survie 3 novembre 2009


C’est le retour d’un cauchemar. L’ex-président centrafricain Ange-Félix Patassé, exilé au Togo depuis 2003 projette de participer à la présidentielle de 2010 : « le peuple m’attend ». Celui-ci est soutenu par un sous-traitant françafricain proche de Claude Guéant, Kadhafi, qui l’encourage à regagner son pays afin d’y contribuer au retour de la paix définitive et de la stabilité (!).


Rappelons que Patassé a été renversé le 15 mars 2003 par son ancien chef d’état-major entré en rébellion, le général François Bozizé après deux ans d’un chaos terrible durant lequel Patassé avait fait appel aux miliciens congolais de Jean-Pierre Bemba. Qui a donc un intérêt à voir les deux frères ennemis s’affronter à la prochaine présidentielle ? Qui a intérêt de voir la République centrafricaine, au sous-sol si riche, déstabilisée ?


De son côté, la France et son champion Areva cherchent à renforcer leurs positions dans le pays. Les tractations vont bon train : « Anne Lauvergeon, la patronne du groupe français, s’est entretenue avec le président centrafricain François Bozizé, le 29 septembre à Paris. Celui-ci était accompagné de son (…) conseiller particulier Fabien Singaye » (Africa Mining Intelligence, 30 septembre).

La Lettre du Continent (n°573) précisait même : « que Bozizé avait tenté - en vain- d’obtenir d’Areva une avance sur impôts de 163 milliards F CFA ». « Singaye a par ailleurs profité de son séjour dans la capitale française pour être reçu à Levallois-Perret par le maire Patrick Balkany ». Un très mauvais signe.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique