Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 00:43

 

Christian-Guenebem.JPG

Christian Guénébem en train d'organiser le déchirement des drapeaux tricolore et de l'UE

 

seance-de-dechirement-du-drapeau-de-la-France-2-.JPG

des jeunes qui ont perçu 250 F CFA déchirent le drapeau de la France au PK 0

 

seance-de-dechirement-du-drapeau-de-la-France-.JPG

 

seance-de-dechirement-du-drapeau-de-l-UE.JPG

d'autres jeunes se chargent de déchirer la bannière de l'UE moyennant 250 F CFA 

 

 

soutien-a-Bozize.JPG

 

 


Bangui, 21 déc (CAP) - Même pas peur ! Pendant que se tenait à N’djaména le sommet de la CEEAC sur la crise centrafricaine, Bozizé a remis une forte somme d’argent aux dirigeants de son parti KNK et à certaines personnes comme l’a déjà raconté Centrafrique-Presse, pour payer des jeunes à sortir dans la rue ce vendredi 21 décembre 2012 afin de protester contre les attaques et la prise de plusieurs villes du nord et du nord-est de la République centrafricaine et surtout, plus grave, déchirer les drapeaux de la France et de l’Union Européenne que Bozizé accuse d’être derrière les rebelles de Séléka. Cette marche faisait suite à celle stupide organisée il y a trois jours déjà par des députés qui, leur président en tête, avaient cru devoir aller remettre un mémorandum à l’ambassadeur de l’UE.


Cette marche prétendument organisée par la « jeunesse centrafricaine », n’a été qu’une pure mascarade bozizéenne montée de toutes pièces. On a donc vu le Secrétaire général du KNK Louis Oguéré Ngaikoumon en personne se charger de la remise du mémorandum à l’ambassade de l’UE car bien évidemment, il veut défendre son pouvoir. D’autres jeunes, moyennant versement d’une modique somme de 250 F CFA, se sont chargés de déchirer publiquement le drapeau tricolore et celui de l’UE au PK0 en plein centre-ville de Bangui.


Comme l’avait expliqué CAP, Bozizé avait remis suffisamment d’argent à Stève Yambété  pour ce sale boulot. Ce dernier, s’étant servi au passage,  a remis une partie de cet argent à un certain Félix Riva et Fleury Pabandji afin de payer les marcheurs chacun dans sa structure. A leur tour, ceux-ci se sont également servis avant de remettre le reste soit la somme de 50.000 F CFA, à son groupe complétée par 50 autres mille F CFA remis de son côté par Louis Oguéré à cette jeunesse. Yambété peut donc s’estimer heureux car il a réussi sa mission et pourra rendre compte à Bozizé afin de lui soutirer encore d’autres millions.

 

 

 

soutien-a-Bozize.-3-JPG.JPG

 

soutien-Bozize-2.JPG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers