Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 18:42

 

 

bad

 

 

Ai- Rca- Mercredi, 11 Août 2010 17:35 -  Le nouvel administrateur de la Banque Africain de Développement (BAD) André Nzapayéké en mission de consultation  dans les cinq pays membres qu’il représente au sein du conseil d’administration, est arrivé ce jour  à Bangui.

Selon une source anonyme proche du pouvoir, le but de  cette visite est tout d’abord de remercier le gouvernement et le président de la république pour leur appui et ensuite,  leur rendre compte de la mission qu’il a eue  à effectuer au Cameroun, au Congo, en  Rd Congo et probablement,  dans les tout prochains jours au  Burundi.

« Le rôle de l’administrateur c’est de défendre les intérêts des pays qu’il représente au sein du conseil d’administration de la BAD. Mais on ne peut pas le défendre sans être en contact  régulier avec les autorités nationales » a confié M Nzapayéké.

Il a tenu à préciser qu’avant d’entamer cette mission de consultation,  des contacts avaient  été pris au plus haut niveau d’abord avec le président de la banque et ensuite  ses  collègues administrateurs avec qui  il a eu des échanges sur des questions liées à la sous- région en général et la République Centrafricaine en particulier.

« Je viens poser ces problèmes aux autorités nationales,  les écouter,  afin de  mieux cerner  leur vision pour le pays, la politique qu’elles comptent mettre en œuvre pour le développement de la RCA afin de pouvoir m’en servir pour défendre ses  intérêts  au sein du conseil» a-t-il souligné.

Pour le nouvel administrateur, en tant que centrafricain, le pays a besoin de beaucoup d’argent et  de soutien technique, dans le domaine des infrastructures routière, sociales et scolaires.

« C’est vrai, la RCA est un pays potentiellement riche, mais ces potentialités doivent être transformées en réalité  pour avoir un impact positif sur la vie  de la population » a indiqué  M Nzapayéké.

En tant centrafricain, son rôle est, selon lui,  d’une part d’aider le gouvernement à développer des visions et des stratégies susceptibles de mobiliser des ressources à l’extérieur et d’autre part de susciter sur le plan national des nouveaux dossiers à être examinés lors des prochains conseil d’administration.

En ce qui concerne les dossiers à soumettre au conseil,  figure en bonne place la question de la représentativité de la RCA au sein de cette institution financière.   « Il y a seulement deux experts centrafricains au sein de la BAD », a-t-il regretté.

Il convient de préciser que, les nouveaux membres du Conseil d'administration du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), élus au mois de mai dernier ont pris fonction, le 1er juillet 2010, à Tunis,  lors d’une réunion informelle du Conseil présidée par le président Donald Kaberuka.

Kabongo, Ai Bangui.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie