Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 00:44

 

 

Pomodimo Paulin

 

 

 

Ai- Rca- Lundi, 21 Février 2011 15:20  "Lorsque nous lui avons signifié que du côté de  l'opposition,  il y a un grand envie d'aller vers le dialogue, le chef de l'Etat réélu a dit  s’inscrire dans cette dynamique là", a déclaré le 18 févier  Mgr Paulin Pomodimo au sortir d’une audience que le président  François Bozize lui a accordée.

Selon une source proche de  la présidence, la rencontre entre M Bozizé et ses  hôtes a porté essentiellement sur le compte rendu de la  démarche entreprise par le Collectif des Forces du Changement (CFC) en vue d'ouvrir le dialogue avec le gouvernement et le président réélu pour leur éventuelle  participation au second tour des élections législatives.

"Nous sommes actuellement en train de vivre une situation quelque peu difficile sur le plan politique. Alors le conseil national de la médiation essaie de mettre en marche pour créer un climat beaucoup plus apaisé après le Premier tour de l'élection présidentielle", a poursuivi Mgr Pomodimo. Avant de donner le but de sa rencontre  avec le locataire du palais de la renaissance : « c'est dans ce sens que nous sommes venus rencontrer le chef de l'Etat. Cet entretien avec le président de la République vient après une rencontre que j'ai eue ce matin 18 février avec les leaders de l'opposition".

Selon le Médiateur, tout en se félicitant de l’initiative de l’opposition, il a confié que,  pour le moment, les leaders veulent le dialogue.

"Le fait qu'ils soient venus vers la médiation suppose qu'ils veulent dialoguer. Et je crois que c'est cela qu'il faut comprendre à travers leur démarche", a-t-il dit, ajoutant que « le chef de l'Etat a été toujours un homme de dialogue ».

Mgr Paulin Pomodimo était accompagné du Ministre d'Etat, ministre de l'administration du territoire Jean Willibyro Sacko.

Kabongo, Ai Bangui

 

NDLR : Ces propos de Mgr Pomodimo sont franchement surréalistes ! Ce n’est pas l’opposition qui a pris l’initiative de le rencontrer mais c’est plutôt lui, sur instigation de Bozizé qui a paniqué devant l’annonce du refus de l’opposition de participer au second tour des législatives. L’opposition refuse catégoriquement de reconnaître non seulement la victoire électorale de Bozizé qu’elle qualifie de hold-up électoral mais aussi les résultats des législatives. Elle exige l’annulation pure et simple des résultats du double scrutin  du 23 janvier dernier et cela est bien clair. Bozizé n’est pas un homme de dialogue. A qui Pomodimo veut faire croire le contraire ?

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique