Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 00:45

 

 

Mackouzangba.jpg

 

              le ministre Gaston Mackouzangba

 

Ai-Rca Jeudi, 29 Juillet 2010 12:21 - Le Ministre de la fonction publique Gaston Mackouzangba a rencontré le 28 juillet les responsables des 7 centrales syndicales des travailleurs.

Selon une source proche du cabinet, il était question lors de cette entrevue de débattre des questions liées à l’amélioration des conditions de travail des fonctionnaires, des conditions de leur existence et à la représentativité syndicale. Le tout compilé dans des cahiers dits de doléances remis au membre du gouvernement.

«Il a accepté de discuter avec nous. Il a écouté nos préoccupations. Pour l’instant, je pourrais dire que nous sommes satisfaits. Mais la satisfaction sera totale lorsque des réponses concrètes seront apportées aux différentes préoccupations que nous avions exprimées», a confié le secrétaire général de l’Organisation des Syndicats libres des secteurs publics, para-publics et privés (OSLP) M Loudegué.

«Nous avions entre temps discuté du déblocage des salaires et le gouvernement a accepté le paiement partiel de manière progressive pour arriver au déblocage total », a-t-il indiqué.

 

Et de poursuivre : «nous avons estimé que le pouvoir d’achat est tombé bas, le panier de la ménagère a des problèmes, nous avions souhaité que le gouvernement puisse revoir à la hausse le traitement accordé aux fonctionnaires».

«En plus de cela, il y a le problème de statut général de la fonction publique» a ajouté M Loudegué, déplorant le fait qu’il y a déjà une loi qui a été votée et promulguée par le chef de l’Etat mais la signature du décret d’application reste toujours attendue.

«Beaucoup de choses ont été dites et comme le temps ne nous permet pas d’en finir avec le membre du gouvernement, il nous a promis une autre rencontre dans un avenir proche », a-t- il conclu.

«C’est dans un climat de compréhension mutuelle que cette rencontre a eu lieu. Les représentants des syndicats ont parlé à cœur ouvert. Ils ont exprimé leurs sentiments», a déclaré le Ministre Mackouzangba.

Selon lui, c’est pour la première fois que les centrales syndicales ont unanimement félicité le gouvernement pour les efforts consentis à l’endroit des travailleurs. «Cela ne veut pas dire que nous membres du gouvernement nous ne devons pas dormir sur nos oreillers », a-t-il tenu à préciser.

«Au contraire, nous devons aller vers le comité de parité pour résoudre les problèmes en suspens, faire un tableau synoptique des doléances des travailleurs compilées dans les cahiers de doléances et lancer le débat autour de ces différentes questions », a dit le ministre. Le salaire des fonctionnaires et agents de l’Etat centrafricain a été bloqué depuis les années 80. Le salaire d’un chef de service est de 150 000 CFA le mois alors qu’un directeur se contente de 200 000 FCFA le mois.

Kabongo, Ai Bangui

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société