Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 01:54

 

 

Miskine-et-Gonda-Cyriaque-Tripoli.jpg

 

Cyriaque Gonda et A. Miskine à Tripoli en juin 2009 

 

  Bangui vendredi 14 janvier 2011 (Xinhua) - Le ministre délégué à la présidence de la République chargé du programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) des ex-combattants, le général Raymond Paul Ndougou, a annoncé jeudi au cours d’une conférence de presse, la signature d’une trêve entre le gouvernement et les mouvements politico-militaires en vue de faciliter les opérations électorales.

"Toutes les parties ont décidé que nous allions aux élections en toute quiétude en présence du chef de l’Etat parce que plusieurs fois, de manière nationaliste, nous nous sommes réunis pour dire que les élections. C’est ainsi que unanimement avec les politico-militaires nous avons pour dire que nous allons laisser passer les élections et on retourne au processus DDR", a déclaré le général Ndougou.

Mais déjà mardi, a-t-il expliqué, le président de la République a rencontré tous les responsables politico-militaires pour discuter de la possibilité des mesures à prendre pour le bon déroulement des élections.

Selon le général Ndougou, au terme de cette entente, les mouvements politico-militaires se sont engagés à appuyer les forces de défense et de sécurité dans le déploiement, la sécurisation des matériels électoraux ainsi que la sécurité des candidats en campagne dans les zones de conflits, pour la réussite du processus électoral.

Par ailleurs, tous les responsables des mouvements politico-militaires signataires de l’Accord de paix global de Libreville (sauf la Convention des patriotes pour la justice et la paix) ont été nommés conseillers à la présidence de la République auprès du ministre délégué en charge du DDR. Ils devraient désormais appuyer le ministre délégué dans la mise en œuvre de ce programme après les élections.

La conférence de presse a été animée en présence du ministre d’Etat chargé de l’Administration du territoire, Jean Willybiro Sacko, du rapporteur général de la Commission électorale indépendante, Rigobert Vondo, et des représentants des ex-rébellions, dont Jean Jacques Démafouth. http://jj.demafouth.free.fr  

 

NDLR : Cette politique de Bozizé à l'égard de ces anciens leaders de rébellions armées qui considèrent le comité de pilotage du DDR comme une sinécure est vouée à l'échec et ne fera nullement avancer le schmilblik. Ceux-ci sont engraissés à Bangui avec des salaires mirobolants au détriment des rebelles qui sont sur le terrain qui réclament en vain le paiement de PGA et qui empoisonnent la vie aux populations avec les nombreuses barrières de racket. Cela doit cesser. Malgré les engagements des responsables de l'APRD, la libre circulation dans les zones qu'elle contrôle durant la période de campagne électorale tarde à être effective.  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique