Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 00:36

 

 

urne

 

 

Bangui vendredi 10 décembre 2010 (Xinhua) - Le rapporteur général de la Commission électorale indépendante (CEI) de la République centrafricaine, Rigobert Vondo, a annoncé mercredi à Bangui que le déploiement officiel du matériel électoral va commencer ce samedi.

"Le samedi 11 décembre le déploiement va véritablement commencer et vous le verrez de vos propres yeux", a déclaré M. Vondo, ajoutant que le lancement de cette opération est la finalisation d’un long travail à l’intérieur que certains citoyens centrafricains ne reconnaissent pas toujours.

"Nos activités aux sein de la CEI évoluent positivement. Notre train s’achemine inexorablement vers sa destination qui est le 23 janvier 2011. Toutes les sous-commissions sont aujourd’hui à pied d’œuvre. Il y a la sous-commission bureaux de vote qui est en train de travailler en coulisse", a-t-il indiqué.

Interrogé sur le corps électoral et le nombre de bureaux de vote, le rapporteur général de la CEI a répondu que ces étapes sont en cours de validation et qu’il se réserve de donner des chiffres erronés.

Il a rappelé qu’un appel d’offre international est déjà lancé pour la confection des bulletins de vote d’abord pour la présidentielle, puis pour les législatives.

La CEI a réceptionné mardi 3.265 urnes sur les 7.000, prêtées par le Togo pour les élections du 23 janvier prochain. 

 

NDLR : Cet empressement de la clique du nullissime Binguimalé à vouloir déployer le matériel électoral contraste singulièrement avec les informations inquiétantes dont s’est fait l’écho la presse banguissoise faisant état de traitement manuel des listes électorales par le PNUD de Bangui. Toujours selon certains quotidiens de Bangui, des prétendus experts du PNUD appuyés par des agents non assermentés, recrutés et payés 5000 F CFA par jour seraient actuellement en train de recopier manuellement les registres  électoraux dans des conditions totalement opaques et forcément suspectes. Pourquoi en ce 21ème siècle la RCA doit rester à l'écart de la modernité alors que partout dans le monde, la norme est désormais le traitement informatique ? Pourquoi doit-elle mendier des urnes pour tenir des élections ?  

Par ailleurs environ 4.500.000 cartes d’électeurs achetées secrètement au début par Binguimalé et Bozizé pour réaliser leur hold-up des deux précédents scrutins reportés des 25 avril et 16 mai derniers ont été massivement distribuées dans le pays en vue d’effectuer des votes frauduleux au profit de Bozizé et du KNK. Que font les représentants des partis de l’opposition à la CEI et que pensent-ils de toutes ces informations ?

Quand on sait que le corps électoral de la RCA tourne seulement autour d’un million cinq à un million sept cent mille électeurs, on ne peut qu’être scandalisé par les grotesques manipulations frauduleuses à grande échelle qui sont en train d’être déroulées en ce moment avec la complicité d’une agence du système des Nations Unies, lesquelles sont devenues une machine à orchestrer les mascarades électorales comme en Côte d’Ivoire.

Le PNUD de Bangui a une sulfureuse réputation du fait de nombreuses malversations qui s’y passent. Selon nos informations, c’est cette triste réputation qui serait à l’origine de sa disqualification dans la gestion des fonds destinés au DDR. Le PNUD de Bangui s’était déjà illustré en accompagnant la victoire de Bozizé à l’issue de la mascarade électorale de 2005. Se prépare-t-il encore à le maintenir au pouvoir en 2011 ?  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique