Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 17:54

 

 

conseil-de-securite.jpg

 

 

NEW YORK 19 déc 2012 — (AFP) - Le Conseil de sécurité de l'ONU a demandé mercredi que les rebelles centrafricains "mettent fin aux hostilités, se retirent des villes qu'ils ont prises et cessent leur progression" vers Bangui.


Dans une déclaration adoptée mercredi soir, les 15 pays membres "condamnent les attaques" menées ces derniers jours dans le nord-est du pays "et les violations des droits de l'homme qui en ont résulté" et ils soulignent que les responsables des exactions doivent être sanctionnés.

 

Ils insistent sur "la nécessité de renforcer le dialogue politique" et demandent aux groupe armés et au gouvernement de la République centrafricaine de "réaffirmer leur attachement au processus de réconciliation nationale".

 

Les rebelles centrafricains qui menacent de renverser le régime de Bangui ont poursuivi leur offensive lancée la semaine dernière en prenant mercredi une nouvelle ville du nord mais le président François Bozizé a été renforcé par l'arrivée de soldats de son allié tchadien.

 

Après avoir capturé et pillé mardi la ville minière de Bria, le Séléka ("alliance" de plusieurs factions rebelles) a pris Kabo, à 350 km au nord de la capitale, selon des responsables militaires et de la rébellion.


Copyright © 2012 AFP. Tous droits réservés

 

 

Centrafrique: pas de retrait rebelle avant un dialogue sincère



BANGUI AFP / 20 décembre 2012 10h14- Un des principaux dirigeants de la coalition rebelle, qui a pris plusieurs villes dans le nord et le centre de la Centrafrique, a affirmé jeudi à l'AFP que les rebelles ne se retireront pas de leurs positions tant qu'ils n'obtiendront pas un dialogue sincère avec Bangui.


Nous avons pris acte de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU (leur demandant de se retirer), mais nous n'allons pas nous retirer des positions actuelles sur le terrain jusqu'à ce qu'il y ait un dialogue sincère avec le pouvoir, a affirmé Michel Djotodia, dirigeant de l'aile dissidente de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) qui a adhéré à la coalition rebelle Séléka.


(©) 

 

Centrafrique: les rebelles progressent


AFP  le 20/12/2012 à 14:11

 

Les rebelles de la coalition Séléka ont pris la ville de Batangafo (300 km au nord de Bangui) tandis que l'armée a repris la ville de Kabo (60 km au nord de Batangafo) tombée la veille aux mains des rebelles, a appris l'AFP de source militaire centrafricaine et de la gendarmerie. "Les rebelles ont pris Batangafo vers 11h (10h00 GMT) et progressent vers Bouca (280 km au nord de Bangui)" selon une source au sein de la gendarmerie de Bouca alors qu'une source militaire a indiqué que "l'armée a repris le contrôle de Kabo après de violents combats".

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales