Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 16:51

 

 

Bozizé dégage

 

 Boz et Monica

 

Francis-Boziz-.jpgBoziz--et-Ndoutinga-.jpg

 

Edouard Ngaissona Bozizé KNK ridicule

 

 

 La Lettre du Continent - 14/02/2011

Bozizé « himself» est élu député à Bangui, dans la quatrième circonscription de la capitale, tandis que son épouse, Monique, est élue dans la banlieue de la ville

 Quelle est la toute première décision prise par François Bozizé, après que la Cour Constitutionnelle dirigée par son cousin et pasteur de l'Eglise Baptiste, Marcel Malonga, ait confirmé sa réélection dès le premier tour – très contesté - de la présidentielle du 23 janvier? Réponse: le président sortant a tout simplement interdit à l'ensemble de ses adversaires de quitter le territoire national! Les premiers résultats – une victoire par plus de 66 % des votes – avaient été annoncés par le très controversé président de la Commission électorale mixte indépendante (CEMI), le pasteur Joseph Binguimale.

Cumulard, Bozizé «himself » est élu député à Bangui, dans la quatrième circonscription de la capitale, tandis que son épouse, Monique, est élue à Bimbo dans la banlieue de la ville. La sœur cadette de Bozizé, Joséphine Kéléfio, son fils aîné, le ministre Jean Francis Bozizé, son frère cadet Socrate, son neveu le ministre des mines Sylvain Ndoutingaï, ainsi que l'ensemble de sa famille occupent d'ores et déjà une vingtaine de sièges dur les 105 que compte le nouveau parlement. 

 Les leaders de l'opposition regroupés au domicile de l'ex président Ange Félix Patassé, candidat indépendant arrivé en seconde position, s’étaient s'organisés pour déposer de nombreux recours en annulation auprès de la Cour constitutionnelle suite aux multiples irrégularités relevées, notamment en province. Ils voulaient également dénoncer le raz-de-marée de la majorité sortante durant le premier tour des législatives, qui sont couplées à la présidentielle.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique