Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 22:10

 

 

Zigu-l--Martin.jpg

 

 

 BANGUI, 8 mai 2010 (AFP) – L'opposant centrafricain Martin Ziguélé, Premier ministre de 2001 à 2003 et candidat à la présidentielle reportée à une date non fixée, s'est vu empêcher de prendre son avion de Bangui pour Cotonou par la police samedi soir, a-t-il affirmé à l'AFP.

"J'avais fini les formalités et je m'apprêtais à embarquer. La police de l'air et des frontières a alors retenu mes documents sans motif précis. Quelques instants après, un policier s'est présenté à moi, pour me demander de reprendre mes bagages parce que je ne pouvais plus voyager", a expliqué M. Ziguélé, joint à son domicile par téléphone.

"Selon lui (le policier), l'ordre venait du commissaire spécial de l'aéroport qui a confisqué mon passeport. Je l'ai cherché partout et je n'ai pas trouvé ce commissaire. Au moment où je vous parle je n'ai pas ces documents (passeport)", a précisé M. Ziguélé.

"Il s'agit d'une simple vérification, faite par la police de l'air et des frontières", a affirmé à l'AFP Fidèle Gouandjika, porte-parole du gouvernement, ministre intérimaire de la communication.

"M. Ziguélé qui est rentré récemment d'un voyage de l'extérieur (il s'est rendu récemment en France ndlr) n'avait pas d'indications précises de police attestant qu'il est rentré par la voie normale. Après ces vérifications, ses documents lui seront rendus et il pourra voyager sans être inquiété", a conclu M. Gouandjika.

Figure de la scène politique centrafricaine, M. Ziguélé avait été candidat à la présidentielle 2005, poussant le président François Bozizé à un 2e tour.

Président du mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), il a été investi par son parti pour la présidentielle 2010 prévue le 25 avril reportée au 16 mai, avant d'être reportée à une date ultérieure restant à déterminer.

Avant ce report, l'opposition n'avait déposé aucune candidature ni à la présidentielle ni pour les législatives, estimant qu'un nouveau recensement électoral était obligatoire. M. Ziguélé devrait donc être candidat à ce scrutin de même que l'actuel président François Bozizé et l'ex-président Ange Felix Patassé, renversé par Bozizé en 2003, qui avaient eux déposé des dossiers avant le report des scrutins.

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés.

 

NDLR : Les prétendues explications du porte parole du gouvernement centrafricain ne peuvent convaincre personne. Les pseudos vérifications dont parlent les autorités de Bangui ont pour but de photocopier les pages du passeport en question afin de reconstituer en fonction des différents visas apposés sur ces pages, les différents pays visités par le titulaire. Ce n’est pas la première et dernière fois que Martin Ziguélé voyage. Bozizé a la mauvaise habitude de donner lui-même des ordres pour que la police de l’air et des frontières empêche certaines personnes de prendre leur vol de l’aéroport Bangui Mpoko. Récemment encore, lors de la réunion qu’il a tenue secrètement à Boali avec ses « tontons macoutes », il leur a clairement ordonné de suivre de près les opposants notamment en renforçant le gué devant le domicile de Me Nicolas Tiangaye car ce serait là qu’ils tiendraient leurs réunions, et de relever les numéros de plaques d’immatriculation de leurs voitures et d’analyser tous leurs déplacements. Tout cela montre à suffisance qu'on est en face d'un régime complètement aux abois qui n'a que l'arbitraire et la dictature à opposer aux légitimes aspirations des Centrafricains.   

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique