Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 14:56


Ecureuil-AS-350.jpg

Bozize-en-Chine.jpg

 

BANGUI (AFP) - mercredi 23 décembre 2009 - 13h04 -  L'hélicoptère du président centrafricain François Bozizé a manqué de s'écraser et a dû se poser en urgence mardi en brousse après "une défaillance technique", a annoncé mercredi le ministère centrafricain de la Défense.

L'incident, qui n'a pas fait de blessé, s'est produit "suite à une défaillance technique" alors que l'hélicoptère présidentiel, de type Ecureuil, survolait "le triangle Bogangolo-Ndjoh et Bossembélé", à une centaine de km au nord de Bangui, explique le ministère dans un communiqué.

Outre M. Bozizé, cinq membres d'équipage étaient à bord de l'appareil qui "a dû se poser d'urgence mais sans encombres aux environs de 12H00 (locales, 11H00GMT) dans une clairière", précise le communiqué en assurant que le président et sa suite ont regagné Bangui "dans la soirée (...) en parfait état de santé".

Jointe mercredi par l'AFP, une source militaire centrafricaine a fourni plus de détails sur les circonstances de l'incident.

"Le pilote centrafricain de l'hélicoptère (...) s'était rendu compte qu'il perdait continuellement l'altitude et qu'il risquait de s'écraser. C'est ainsi qu'il s'est posé en catastrophe", a raconté cette source ayant requis l'anonymat.

"Le président Bozizé et sa suite ont marché sur une longue distance, pour regagner le village de Ndjoh, où le dispositif sécuritaire (...) les a recueillis pour les ramener vers 01H00 du matin (mercredi, 00H00 GMT) à Bangui", a-t-elle précisé.

Selon une source proche de la présidence, François Bozizé se rend depuis quelques temps en fin de semaine à Bossangoa, chef-lieu de sa région natale à 305 km au nord de Bangui. "C'est surtout pour des raisons sécuritaires qu('il) se met en retrait du Palais présidentiel chaque week-end", a-t-on précisé dans son entourage.



Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés



Centrafrique : Le président François Bozizé indemne après un atterrissage d’urgence de son hélicoptère

Bangui, 23 déc.(Acap)- L’hélicoptère présidentiel, à bord duquel se trouvait le chef de l’Etat François Bozizé, a effectué sans encombre, mardi 22 décembre en mi-journée, un atterrissage d’urgence à proximité de la localité de Ndjoh, près de la ville de Bossembélé (157 km au nord-ouest de Bangui), a-t-on appris mercredi de source officielle.


Dans un communiqué de presse rendu public dans la matinée, le ministère de la Défense a indiqué que l’incident faisait suite à une défaillance technique intervenue « aux environs de 12 heures dans une clairière située dans le triangle Bongangolo-Ndjo-Bossémbélé à 25 km de Ndjo.

«Le dispositif sécuritaire aussitôt constitué a pu recueillir le Chef de l’Etat ainsi que les 5 membre de l’équipage, qui se dirigeaient vers le village Ndjo sur l’axe Bossangoa Bossémbélé » précise le communiqué.

 

«Le Ministère de la Défense Nationale, des Anciens combattants, des victimes de Guerre du Désarmement et de la Restructuration de l’Armée, qui porte cet incident à la connaissance de l’opinion public, voudrait assurer par la même occasion la population centrafricaine que son Excellence le Général François Bozizé et sa suite ont regagné Bangui dans la soirée du Mardi 22 décembre 2009 », conclut le communiqué.

 

Atterrissage d'urgence pour le président centrafricain

BANGUI, 23-12-2009 - 23:1423 (Reuters) - Un hélicoptère transportant le président centrafricain François Bozizé a dû atterrir d'urgence dans la jungle mercredi à la suite d'un problème technique, mais personne n'a été blessé, a déclaré le fils du président à la radio nationale.

Jean-François Bozizé, qui est ministre pour la présidence en charge de la Défense, a expliqué que le chef de l'Etat se rendait dans son village natal quand son appareil a dû atterrir vers midi dans une clairière à 250 km environ au nord de Bangui.

La garde présidentielle et les forces nationales armées ont été appelées à la rescousse et ont reconduit à Bangui dans la soirée le président et son entourage "en parfaite santé", a ajouté Jean-François Bozizé.

(Paul-Marin Ngoupana, version française Jean-Stéphane Brosse)

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique