Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 00:53

 

 

enfant sorcier en RCA

 

Kabongo, Ai

Ai- Bangui Rca Africa Info"La sorcellerie dévoilée". C'est le thème d'un séminaire organisé par l'Apôtre Jean Louis Kinyamba venu du Cameroun et qui a démarré ses travaux le 19 juillet dernier à Bethel, l'Eglise du Réveil de Fouh dans le 4ème arrondissement de Bangui. C'était en présence du pasteur local Marcel Malonga.

Ce séminaire est organisé à l'intention des chrétiens de la Centrafrique et va durer une semaine. A l'ouverture des travaux, l'orateur Apôtre Kinyamba a tiré son exhortation et le message de la délivrance dans le livre de II Roi. Il a introduit le thème de la sorcellerie qui selon lui, est un art de nuire à l'homme et à son environnement immédiat. Pour l'apôtre, il y a la sorcellerie consciente et la sorcellerie sanguine.

Pendant sept jours, les chrétiens seront édifiés sur les thèmes comme la sorcellerie dans la famille, dans la société et même dans l'église. Et le but rechercher par ce séminaire est, selon les organisateurs, d'amener les chrétiens de la Centrafrique à rentrer en possession de leur bénédiction à travers la délivrance.

"Il y a des gens qui ont étudié et qui ont eu des diplômes et n'ont pas trouvé des emplois, il y a des belles femmes, des beaux garçons qui ne se sont pas mariés durant des années. Ceux-ci sont liés par la sorcellerie", a-t-il expliqué.

Pour ce faire, tant qu'une personne n'est pas délivrée, elle ne peut aller au but de ce que Dieu l'a appelé de faire.

A l'en croire, "la où il y a la connaissance, l'ignorance tombe et quand l'ignorance tombe, l'homme devient responsable".

"C'est pourquoi, dit-on que, la connaissance ouvre les yeux de l'homme qui l'amène à comprendre la réalité », a dit l'orateur Kinyamba martelant que : « nous avons de la bénédiction. Dieu nous a promis de grandes et bonnes choses mais la sorcellerie et le diable se sont levés pour barrer la route ou retarder l'accomplissement de cette bénédiction ".

"Et pour mettre un terme à cela, le temps est arrivé au travers de ce séminaire pour que leurs chaînes soient brisées et que nous marchons vers notre destiné. J'interpelle et j'appelle les chrétiens de toutes les chapelles de venir massivement suivre cet enseignement ", a-t-il conclu.

Ces assises religieuses prendront fin le 27 juillet prochain.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société