Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 02:14

 

 

 

Baba-Ladde1

 

Bangui 29 Janvier 2012 - 15:26 (AFP)  - L'armée centrafricaine contrôlait dimanche le secteur de l'ancienne base de la rébellion tchadienne du Front populaire pour le redressement (FPR) du "général" Baba Laddé à Wandago, dans le nord de la Centrafrique, selon le porte-parole du gouvernement Firmin Findiro.

"Les forces armées centrafricaines (FACA) assurent le contrôle total de la base de Wandago et ses environs. Les opérations militaires menées de manière concertée tant sur le plan terrestre qu'héliportées, ont permis de frapper avec précision le centre opérationnel et de commandement du FPR notamment à Wandago et à Gondaba", a affirmé M. Findiro, également ministre de la Justice, a affirmé à la télévision centrafricaine samedi soir.

Le porte-parole du gouvernement a précisé qu'"on dénombre de nombreuses pertes en vies humaines du côté ennemi" et que les véhicules des rebelles dans le secteur ont été détruits ou récupérés.

"Les opérations ont commencé lundi 12h pour prendre fin à 14h de la même journée. Les forces de défense et de sécurité du Tchad et de la République Centrafricaine sont venues à bout des éléments du FPR après une brève résistance", a souligné M. Findiro, reconnaissant de manière officielle la participation tchadienne dans l'opération contre une rébellion tchadienne.

La participation de l'armée tchadienne, mieux équipée et mieux entraînée que les FACA, avait été annoncée dès le début de l'opération par des sources militaires tchadiennes comme centrafricaines.

"Les éléments du FPR sont en fuite et pourchassés. Baba Laddé court toujours. Les opérations de ratissage se poursuivent pour les traquer dans leur dernier retranchement", a-t-il conclu.

Le chef des rebelles est injoignable et introuvable depuis le début des opérations.

"La cellule de communication" du FPR affirmait dans un communiqué que "depuis mercredi dernier (...), les aviations de l’armée tchadienne survolent et bombardent nuit et jour nos positions aux environs de Boutango (centre-nord). Ces bombardements sauvages, barbares et lâches de l’armée tchadienne visent et tuent principalement des paisibles populations civiles sans aucun moyen de défense."

 

NDLR : Si les choses s'étaient déroulées avec l'efficacité et les précisions que nous décrit Firmin Findiro avec cette pointe de trionphalisme, Baba Laddé aurait été soit pulvérisé dans son sanctuaire, soit capturé et ne serait pas encore en train de courir comme on le déplore.  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers