Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 17:49

 

 

ambassadeur-cook.jpg

 

 

Lundi, 16 Août 2010 13:32

Ai-Rca - «Avant de quitter définitivement la RCA, je voudrais lancer un appel au peuple centrafricain. Entre autres divisions, il y a : les divisions des religions, de couleurs, d'ethnie, de résidence géographique. Mais seule l'unité nationale peut permettre de travailler et de rendre possible le développement de la nation». C’est le message de Frederick Bishop Cook l'ambassadeur sortant des Etats-Unis.

C’était lors du déjeuner d'adieu offert par le couple présidentiel centrafricain Monique et François Bozize au palais de la renaissance le 14 juillet.

Selon une source proche de la Présidence, l’entretien entre le chef de l’Etat et son hôte M Cook, dont le mandat de trois ans est arrivé à terme, a porté essentiellement sur le renforcement des liens de coopération entre Bangui et Washington et le processus électoral en Centrafrique.

Selon le diplomate américain, le message des Etats-Unis n'est plus compliqué : «C'est le moment de construire le pays et pour ce faire il faut qu'il y ait l'unité nationale ».

A l’en croire, la RCA est l’un des pays les plus riches au monde, mais qui a beaucoup souffert des crises et des violences politiques et à cela viennent s’ajouter la présence des rebelles de la Lord Resistent Army (LRA) de Joseph Kony, des braconniers, soudanais et autres grands fléaux.

«Au moment où la RCA célèbre le cinquantenaire de son indépendance, je voudrais lancer un message, celui de l'unité nationale à tous les centrafricains à la veille des élections de 2011, Unité Dignité Travail » a-t-il souligné, faisant allusion aux défis qui attendent le peuple centrafricain à savoir le développement, la défense et les élections.

«L'engagement du Président américain Barack Obama à aider les pays de la région des grands lacs, et précisément la RCA à se débarrasser des rebelles de la LRA a été chaleureusement salué par le peuple centrafricain» a confié la ministre déléguée aux Affaires Etrangères, Ambroisine Kpongbo jointe au téléphone par l’Agence Ai.

«Le gouvernement centrafricain est disposé et disponible à œuvrer ensemble avec le gouvernement américain dans l'intérêt commun de nos deux peuples », a-t-elle dit.

Elle s’est félicitée du rôle joué par M Cook au cours de son mandat de trois ans, lequel rôle a permis au gouvernement américain de combler le vide laissé par le départ des diplomates américains de Centrafrique. «En peu de temps, vous avez remis l'ambassade en condition de fonctionner normalement. Vous avez touché du doigt certaines réalités sur le terrain; notamment la signature de l'accord général de paix avec les chefs rebelles, le dialogue politique inclusif, le processus électoral et l'agression de notre pays par les rebelles de la LRA», a relevé la Ministre déléguée aux affaires étrangères.

Pour mémoire, après le coup d'Etat manqué de 2001, les diplomates américains s’étaient retirés provisoirement de Bangui pour s’installer à Yaoundé au Cameroun.

Il convient de signaler que, l'ambassadeur Frederick Cook a été élevé par le Président de la République François Bozize au grade de commandeur dans l'ordre de la reconnaissance centrafricaine à titre exceptionnel.

Kabongo, Ai Bangui

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales