Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 16:33

 

 

president-pasteur-Bozize.jpg

 

 

Par Sebastien Lamba - 26/04/2011

Le Pasteur Suprême Evangéliste, François Bozizé était l’invité du Temple «la Nouvelle Jérusalem», dimanche 24 avril 2011, à Bangui

 

La construction du Temple rénové de l’Eglise Céleste de Galabadjia a été réalisée grâce au financement du Président de la République François Bozizé, Président du Comité National de ladite église. Au cours du Culte, en tant que Président du Comité National de l’Eglise Christianisme Céleste, le Pasteur Suprême Evangéliste, François Bozizé, a oint les dix (10) nouveaux devanciers dont sept (7) femmes, puis leur a remis les diplômes à l’issue d’une formation reçu au Bénin, selon la doctrine de ladite Eglise.

Le suprême Evangéliste Jacob Oschoffa,Oschoffa-fils.jpg dans sa prédication tiré des livres de l’Exode 13: 1 à 3; Thessalonissiens 4: 9 à 12 et Chroniques 7: 1 à 45, a entretenu les fidèles sur le concept de l’amour de Dieu. Il a exhorté les fidèles à aimer leurs prochains avec tous leurs défauts s’ils veulent faire la volonté de Dieu. Il a loué l’initiative du Président de la République, François Bozizé, qui pour être reconnaissant à Dieu, lui a construit un Temple afin de permettre aux chrétiens de se retrouver chaque dimanche. Il a aussi demandé aux chrétiens d’en faire autant.

Il convient de rappeler que l’Eglise Christianisme Céleste avait été créée au Bénin en 1947, par le prophète Oschoffa. C’était en 1987, que cette Eglise a vu le jour à la Cité de Galabadjia, dans le 8èmearrondissement de Bangui; Boëing et PK15 sur la route de Boali.

 

NDLR : Il n’est pas normal que pour cette cérémonie à caractère purement privé, Radio Centrafrique qui est une station nationale d’un Etat laïque, ait été monopolisée toute la matinée de ce jour pour couvrir ce genre de chose qui est n’est que de l’opium, comme dirait quelqu’un, pour le peuple centrafricain. Incapable de résoudre les nombreux et vrais problèmes auxquels sont confrontés au quotidien les Centrafricains, Bozizé choisit de les distraire et d’illusionner ses compatriotes dans des activités soporifiques de sa prétendue église.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société