Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 01:50

 

 

Boali

 

 

http://www.defense.gouv.fr    04/03/2013 20:26

 

Le 3 mars 2013, les militaires français du 8e RPIMa déployés dans le cadre du mandat 31 de l’opération Boali ont achevé leur mission. Le mandat 32 est désormais armé par le 1er régiment d’Infanterie (1er RI).

 

Lors de la cérémonie qui c’est déroulé dans le camp M’Poko, le lieutenant-colonel Benoît Fine, commandant en second du 8e RPIMa de Castres, a transmis le commandement du détachement au lieutenant-colonel Jean Marc Demay, commandant en second du 1er RI de Sarrebourg.

 

Les marsouins parachutistes du mandat 31 ont quitté Bangui, capitale de la république de Centrafrique, au terme d’une mission de quatre mois de mission au profit de la Mission de Consolidation de la Paix (MICOPAX) en Centrafrique. Le mandat 31 a été particulièrement marqué par les événements de fin décembre 2012. Entre le 25 et le 31 décembre, en raison d'une période d'instabilité en Centrafrique et à Bangui en particulier, près de 450 militaires français des FFG et deux hélicoptères Puma des EFT en provenance du Tchad ont été mis en place en renforcement du dispositif Boali. (lien vers la brève). Ils avaient pour mission de consolider le dispositif de protection des ressortissants français et d’appuyer leur évacuation si nécessaire. Ce renfort temporaire avait été désengagé fin janvier.

 

A partir du 28 janvier, soit 4 jours après le retrait des l’ensemble des forces arrivées en renfort, une tournée de présence a été réalisé dans la région de Loko au sud de Bangui, puis trois autres chaque semaine dans les régions de Zimba, Zinga et Bobaya.


Entre le 15 janvier et le 25 février, le détachement d’instruction opérationnel (DIOP), composé de 7 militaires instructeurs, a mené 8 formations au profit de plus de 500 stagiaires issus d’unités camerounaise, gabonaise, congolaise et tchadienne avant leurs déploiements en République Centrafricaine  pour ramener le calme et la sécurité.  Auparavant, le DIOP avait mené 4 stages au profit de près de 270 stagiaires  appartenant à des bataillons d’intervention territoriaux des forces armées centrafricaines (FACA) et de l’école d’officiers de Kassai.

 

La France est présente en RCA dans le cadre de l’opération BOALI depuis 2002. Cette opération vise à apporter un soutien à la force multinationale africaine déployée en Centrafrique sur les plans logistique, administratif, technique et si besoin, opérationnel à la Force de stabilisation africaine en RCA. Les militaires français de BOALI assurent par ailleurs des missions de formation des FACA dans le cadre des accords de coopération bilatérales et peuvent en permanence, si nécessaire, appuyer une opération d’évacuation de ressortissants (RESEVAC).

 

 

 

Centrafrique : mission sécurité pour les Picards

 

centrafrique-mission-securite-pour-les-picards.jpg


http://www.republicain-lorrain.fr


Le 1er Régiment d’infanterie de Sarrebourg vient d’envoyer 120 militaires en République centrafricaine pour quatre mois. Objectif ? Protéger les ressortissants français du climat politique instable.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers