Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 02:44

 

 

Demafouth JJ

 

 

Ai- Rca- Jeudi, 03 Mars 2011 12:40 - "Nous sommes actuellement dans une phase cruciale du Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR)  et nous devons préparer maintenant le désarmement.  Avec le chef de l'Etat,  nous avons évalué la situation et  nous avons dépêché une mission  qui est partie le 28 février vers Birao ".

 Cette   déclaration  a été faite par le  candidat malheureux au dernier scrutin présidentiel sous la bannière de la Nouvelle Alliance pour le Progrès (NAP) et président fondateur et porte -parole de l'Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie(APRD), Me Jean Jacques Démafouth après une rencontre avec le président François Bozizé. .

"Nous allons aussi entamer dans les prochains  jours une mission dans le Nord-Ouest du pays pour voir dans quelles conditions on pourra procéder au  désarment après le deuxième tour du scrutin législatif pour que la paix puisse revenir définitivement dans notre pays", a-t-il poursuivi, affirmant que cette rencontre lui aura surtout  permis d'évoquer avec le président réélu, le projet de réinsertion des ex-combattants.

De sources officielles, cette audience s'est déroulée en présence du Ministre délégué à la présidence en charge du DDR (Désarmement, Démobilisation et Réinsertion) , le général Paul Raymond Ndougou et le conseiller  du président en charge du DDR, M Lakouè.

Kabongo, Ai Bangui

 

NDLR : La multiplicité de casquettes de Demafouth lui permet de jongler avec les différentes fonctions qui sont les siennes. Il est clair que ses récentes  prises de position l'éloignent de plus en plus de la qualité d'opposant et de ses anciens camarades de l'opposition actuelle. Elles le rapprochent en revanche davantage de Bozizé qui lui aurait déjà fait attribuer un logement de fonction afin qu'il quitte la base de Bangui-Mpoko où il résidait jusqu'ici et s'apprêterait même à le nommer Ministre d'Etat. C'est bien dommage.   

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique