Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 19:18




 LIBREVILLE (AFP) - lundi 23 novembre 2009 - 17h31 - Deux travailleurs humanitaires français de l'ONG Triangle ont été enlevés dimanche soir à Birao dans le nord-est de la Centrafrique par une vingtaine d'hommes armés, a affirmé lundi le vice-consul de Centrafrique au Darfour et ex-président du comité des sages de Birao.

"Ils ont enlevé deux hommes, deux Français de Triangle, hier (dimanche) vers 22H00 (21H00 GMT). Ils étaient une vingtaine environ et parlaient arabe. Ils ont fui vers le Soudan", a affirmé Mahamat Salah Amadou Birao, joint par l'AFP par téléphone depuis Libreville.

"Ils ont aussi essayé d'enlever une sage-femme (de l'ONG) CAM (Comité d'aide médicale) mais Dieu a été avec elle et ils ont renoncé. Ils ont aussi pris trois voitures et une moto aux ONG", a ajouté M. Salah Amadou Birao

Ville située près des trois frontières centrafricaine, tchadienne et soudanaise, Birao fait partie de la zone entrant dans les attributions de la Mission des Nations unies en Centrafrique et au Tchad (Minurcat).

Deux employés du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont été enlevés dans des conditions similaires, le 9 novembre au Tchad et le 22 octobre dans la région du Darfour, au Soudan. De source proche des militaires tchadiens, les ravisseurs auraient là aussi trouvé refuge au Soudan. Une rançon a été réclamée.

Au Darfour, province de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile, les enlèvements de personnels humanitaires sont devenus fréquents: outre l'enlèvement du 22 octobre, deux femmes de l'organisation non gouvernementale irlandaise Goal ont été enlevées en juillet à 100 km au nord-ouest d'El-Facher, la capitale du Darfour-nord, avant d'être libérées en octobre.

Plusieurs autres rapts de personnels expatriés ou locaux ont eu lieu cette année, notamment celui d'une Française et d'une Canadienne de l'ONG Aide médicale internationale (AMI) lors duquel deux employés soudanais ont été tués.

L'est du Tchad, le Darfour et le nord de la Centrafrique sont en proie aux bandits et "coupeurs de route" et les ONG ont souvent dénoncé leurs conditions précaires de sécurité.

Six organisations non gouvernementales ont quitté temporairement l'est du Tchad privant 37.000 personnes d'assistance après l'enlèvement du 9 novembre.

L'ONG Triangle n'a pas souhaité communiquer sur la prise d'otages. L'ONG dont le nom fait référence aux "trois volets de l'action humanitaire: l'urgence, la réhabilitation et le développement", est présente en République centrafricaine depuis 2007. Onze expatriés et 80 personnes centrafricains travaillaient sur le projet.


NDLR : C'est à y perdre son latin. On croyait comprendre que les éléments de la Mission des Nations Unies en Centrafrafrique et au Tchad (MINURCAT) étaient présents dans cette zone des trois frontières pour assurer la protection des populations civiles et des travailleurs humanitaires. Si au nez et à la barbe de cette force, on vient enlever des travailleurs humanitaires comme ce fut le cas le 9 novembre dernier et encore dimanche dernier, on se demande bien à quoi sert cette MINURCAT dans la région et dans ces deux pays. D'autre part, cet enlèvement est une preuve supplémentaire qu'une bonne partie du territoire centrafricain échappe totalement au pouvoir de Bozizé. Et dire qu'on va aux élections bientôt ! 




République centrafricaine : enlèvement de deux employés français de l'ONG Triangle Génération Humanitaire

Source: Triangle Génération Humanitaire


Lyon le 23 novembre 2009 - L'association Triangle G H, Organisation de Solidarité Internationale, a été victime d'une attaque à Birao en Centrafrique. Deux membres de son équipe ont été enlevés dimanche 22 novembre vers 23H30.

Présente en Centrafrique depuis 2007 l'association conduit différents programmes auprès des populations de la Haute Kotto et de la Vakaga (nord du pays) dans le secteur de l'éducation, de l'accès à l'eau et de la sécurité alimentaire. Elle apporte également son soutien aux populations réfugiées originaire du Darfour (Soudan).

L'association Triangle G H a été créée en 1994 et travaille à ce jour dans une dizaine de pays d'Afrique et d'Asie. Ses interventions se caractérisent par une approche intégrée dans les domaines de l'eau, de l'hygiène et de l'assainissement, de la sécurité alimentaire et du développement rural, du socio éducatif et du psychosocial.

Plus d'informations : www.trianglegh.org

CONTACT PRESSE

Christian LOMBARD ou
Patrick VERBRUGGEN : +33 (0)4 72 20 50 10
Directeurs



Deux humanitaires français sont enlevés en République centrafricaine

Source: Reuters - AlertNet Par Sophie Hardach

PARIS, Nov 23 (Reuters) - Deux travailleurs humanitaires français ont été enlevés le dimanche soir dans le nord-est de la République centrafricaine, le dernier en date d'une série d'enlèvements dans la région.

Ils ont été capturés dans la ville de Birao, à la frontière avec le Tchad et le Soudan, a déclaré à Reuters lundi Christian Lombard, co-directeur français  à l'organisation humanitaire Triangle. Deux autres travailleurs humanitaires français ont été enlevés dans les dernières semaines, au Tchad et au Darfour Soudan.

Le Ministère des Affaires étrangères de la France a déclaré dans un communiqué qu'il «condamne ce dernier acte criminel qui frappe une fois de plus les travailleurs humanitaires dans une région où leur assistance à la population est essentielle», et demandait que les travailleurs humanitaires soient libérés.

Elle a dit que sa cellule de crise est en contact étroit avec les parties concernées, sans dire qui avait procédé à l'enlèvement.

Plus tôt ce mois-ci, un Français travaillant pour le Comité international de la Croix-Rouge a été enlevé par des hommes armés au Tchad, ce qui entraîne l’organisme caritatif à suspendre temporairement ses activités dans la région.

En Octobre, un autre citoyen français travaillant pour le CICR a été enlevé dans la région soudanaise du Darfour. Les deux travailleurs humanitaires sont toujours retenus en otage, a dit le CICR.

La République centrafricaine est l'un des pays les plus pauvres et les plus isolés de l'Afrique, avec un gouvernement faible qui lutte pour mettre fin à plusieurs années de rébellions internes.

(Reportage additionnel par Jonathan Lynn, à Genève; editing by Tim Pearce) ((sophie.hardach @ thomsonreuters.com; Salle de presse Paris 33 1 4949 5188; Reuters Messaging: sophie.hardach.reuters.com @ reuters.net))

Pour plus de nouvelles humanitaires et d'analyse, s'il vous plaît visitez www.alertnet.org




Deux humanitaires français enlevés en Centrafrique


France Info - 17:07





De plus en plus dangereuse la vie d’humanitaire en Afrique Centrale. Après l’enlèvement d’un Français au Tchad il y a deux semaines, deux autres ont été kidnappés hier soir, dans le nord-est de la République centrafricaine, frontalière du Tchad et du Soudan.


Les deux humanitaires travaillant pour
l’ONG Triangle auraient été emmenés par une vingtaine d’hommes armés, selon un diplomate, vice-consul de Centrafrique au Darfour, qui auraient fui vers le Soudan. Ils auraient d’ailleurs aussi emporté avec eux trois voitures et une moto de l’ONG.


Birao est une ville du nord-est du pays, située près des frontières tchadienne et soudanaise, une
zone classée "rouge" par le ministère français des Affaires étrangères. Zone entrant dans les attributions de la Minurcat (la Mission des Nations-Unies en Centrafrique et au Tchad). L’organisation Triangle y a une mission depuis 2007. Onze expatriés y travaillent.


Cet enlèvement fait suite au kidnapping de deux employés du CICR le 9 novembre au Tchad et le 22 octobre au Soudan.

 

((sophie.hardach@thomsonreuters.com; Paris Newsroom +33 1 4949 5188; Reuters Messaging: sophie.hardach.reuters.com@reuters.net))

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique