Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 23:02

 

 

fric en CFA

 

Bangui 30 Décembre 2011 - 11:38(AFP) - Le directeur général de l'intendance des forces armées centrafricaines (FACA) Maurice Goleyen a été mis aux arrêts, accusé de détournement de fonds pour un montant évalué à près de 100 millions FCFA (150.000 euros), a appris l'AFP vendredi de source proche du parquet de Bangui.

 

Selon la source, "Maurice Goleyen sur qui pesaient des soupçons de malversations financières, s'est rendu lui-même au Camp De Roux (camp militaire de Bangui) où il est détenu en attendant la procédure judiciaire. Il lui est reproché le détournement de 100 millions FCFA, un montant qui est encore provisoire".


Le 8 décembre, le procureur du Tribunal de Bangui avait annoncé l'arrestation d'un directeur de société publique accusé de détournement de près de 2 milliards FCFA (3 millions d'euros).

Le président centrafricain François Bozizé a annoncé au mois de septembre vouloir prendre "toutes les mesures" pour mettre "hors d'état de nuire" les auteurs de malversations financières lors de l'ouverture d'états généraux des finances publiques à l'Assemblée nationale.


La Centrafrique est classée 154e -sur 182 pays- dans le dernier indice de perception de la corruption (2011) de l'organisation Transparency international.


© AFP

 

 

NDLR : Le détournement des deniers publics est un véritable sport national dans la bozizie car l’exemple vient des plus hauts dirigeants du pays eux-mêmes qui ont pris l’habitude de se servir allègrement dans les caisses du trésor. A cela il faut ajouter les nombreux cas  manifestes de conflit d’intérêts dont les coupables, ne sont nullement inquiétés mais bénéficient d’une scandaleuse impunité et du parapluie de Bozizé en personne. Le cas du général Guillaume Lapo dont C.A.P a amplement rendu compte dans ses colonnes en est un exemple patent mais qui n'a nullement empêché Bozizé de le promouvoir comme chef d'Etat-major des Faca. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers