Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 02:46

 

 

 

Mathurin-Dimbele-Nakoe.jpg

 

 

 

BANGUI AFP / 08 décembre 2011 20h49 - Le directeur général de la Société centrafricaine de stockage des produits pétroliers (Socasp) a été arrêté le week-end et est accusé d'un détournement d'un montant évalué provisoirement à près de 2 milliards FCFA (3 millions d'euros), a déclaré jeudi à la radio nationale Alain Tolmo procureur du Tribunal de Grande instance de Bangui.

 

Des soupçons graves ont été signalés sur sa gestion de ces trois dernières années ciblées. L'inspection générale des finances a effectué plusieurs missions de contrôle (...) Il en est résulté des transferts douteux de fonds opérés par le directeur général de Socasp à l'extérieur coïncidant avec ses multiples voyages. Des profits tirés de ses sorties, le manque à gagner est provisoirement évalué à 1.949.628.503 FCFA, a déclaré le procureur Tolmo.

 

Le Procureur note aussi la non traçabilité des dépenses effectuées avec des sorties frauduleuses de fonds, des appels d'offres internationaux lancés après le début du démarrage des travaux, l'attribution par Mathurin Dimbélé Nakoé des marchés à hauteur de 200 millions FCFA (300.000 euros), de gré à gré en violation flagrante de la loi sur les entreprises publiques et offices publics, ainsi que les marchés publics, attribution cavalière des marchés publics.

 

Le président centrafricain François Bozizé a annoncé au mois de septembre vouloir prendre toutes les mesures pour mettre hors d'état de nuire les auteurs de malversations financières lors de l'ouverture d'états généraux des finances publiques à l'Assemblée nationale.

La Centrafrique est classée 154e - sur 182 pays - dans le dernier indice de perception de la corruption (2011) de l'organisation Transparency international.

 

 

 

 

NDLR : A quand le tour de Guillaume LAPO ? Il y a manifestement deux poids, deux mesures pour les auteurs de détournement de deniers publics sous ce régime de Bozizé. Certains volent des milliards et sont laissés en liberté totale, Bozizé poussant même la provocation jusqu’à leur restituer personnellement leur passeport que la justice a confisqué tandis que d’autres voleurs de milliards croupissent eux, à la SRI. Après ses exploits en matière de détournement à la Direction Générale du Trésor où il se faisait entre autre réparer ses chiottes à coup de 10 millions de F CFA, Guillaume LAPO vient d’être promu Chef d’Etat-Major des FACA.

 

Ce Mathurin Dimbélé Nakoé qui était un des thuriféraires du bozizisme n’a-t-il pas pensé et compris qu'il faut, afin de bénéficier de la protection des plus hautes autorités de la bozizie, qu'il fallait mouiller la barbe de certains ou quoi ? Tous les milliardaires voleurs doivent être traités de la même manière. Quelques-uns ne doivent pas croupir en taule et d’autres en liberté. Ce n’est pas juste. Ou ils sont tous dehors, ou ils sont tous en taule !

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique