Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 02:17

 

 

carte_centrafrique_432.gif

 

 

 

Mardi, 06 Juillet 2010 16:56

Ai-Rca - De sources dignes de foi, il sera organisé à Bangui le 9 juillet un atelier d’information à l’intention des médias nationaux et des correspondants des agences de presse. L’initiative est du chef du projet «Droits de Propriété et le Développement du Diamant Artisanal » (Dpdda) Wendy Rice.

 

Appuyé par l’US Agency for International Development (USAID) et mise en œuvre par le Ministère des Mines, de l’Energie et de l’Hydraulique, cet atelier qui s’inscrit dans le cadre de la contribution des Etats Unis d’Amérique au Système de Certification du Processus de Kimberley (KPCS) a pour but principal de rendre plus disponible les informations sur l’exploitation des diamants pour les acteurs à travers la spécialisation des journalistes dans le traitement de l’information minière.

Pendant 24 heures, les professionnels de la communication vont à travers des exposés s’approprier le programme Dpdda afin de contribuer à l’information, à l’éducation et à la sensibilisation de l’opinion nationale et internationale, des décideurs, des bailleurs de fonds.

Ce programme faut-il vous le rappeler a été lancé pour démontrer qu’en renforçant les droits de propriétés, les diamants alluvionnaires seraient écoulés à travers la chaîne de possession officielle et les retombées positives, au niveau local, de la production et de commercialisation desdits diamants seraient plus importants

Le projet pilote « Droits de Propriété et le Développement du Diamant Artisanal (DPDDA)» a été lancé en mars 2007 et est actuellement exécuté dans la Lobaye et la Sangha Mbaéré, a appris l’agence Ai.

Kabongo, Ai Bangui

 

NDLR : Tous ces ateliers et autres superbes projets n'auront jamais d'impact réel sur l'amélioration des conditions de vie des populations qui meurent de faim dans les zones minières en raison des conséquences désastreuses de la politique de razzias de Bozizé et Ndoutingai sur les travailleurs du secteur diamantifère. La seule solution : BOZIZE DOIT PARTIR !!!    

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie