Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 21:12

 

 

Shaolin.jpg

 

 

BANGUI - AFP / 05 avril 2011 21h34 - L'ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé (1993-2003) est mort mardi à Douala au Cameroun à l'âge de 74 ans, a annoncé son porte-parole, Guy-Simplice Kodégué.

"Le président Patassé est mort. Il est mort aujourd'hui (mardi) dans un hôpital de Douala", a déclaré le porte-parole de l'ancien président, arrivé deuxième de l'élection présidentielle de janvier derrière François Bozizé, l'homme qui l'avait renversé en 2003.

M. Patassé, comme les autres opposants, ne reconnaissait pas le résultat du scrutin.

L'ex-président Ange-Félix Patassé qui n'avait pu quitter à deux reprises le territoire avait fini par quitter Bangui pour se rendre à Malabo par un vol via Douala pour un contrôle médical, selon M. Kodégué.

"Je ne connais pas toutes les circonstances", a-t-il dit ajoutant, sans plus de précisions, "il y a eu beaucoup de choses, mais pour l'instant je ne peux que confirmer la nouvelle de la mort. Un communiqué sera publié à cet effet" prochainement.

Selon deux journalistes de Douala, contactés par l'AFP, il est décédé à l'hôpital général de Douala (capitale économique du Cameroun, sud).

M. Patassé, souffrant de diabète, avait été admis dans une clinique de Bangui au début du mois de mars où il est resté quatre jours.

Il n'avait pas pu prendre un vol de Kenya Airways mercredi pour Malabo et il n'avait pas pu également prendre le 22 mars l'avion affrété par le président Obiang Nguema, selon son porte-parole. Son entourage avait accusé le gouvernement de lui interdire de quitter le territoire.

Le porte-parole du gouvernement, Fidèle Ngouandjika avait démenti jeudi avoir interdit à M. Patassé de quitter Bangui, avançant des problèmes administratifs.

Son départ avait finalement "été rendu possible après une rencontre vendredi au palais présidentiel entre le ministre d'Etat chargé des Affaires présidentielles, Michel Gbézéra Bria, et une délégation du président Patassé", avait expliqué M. Kodégué.

Après la présidentielle de janvier remportée avec 64,37% des voix au premier tour par M. Bozizé lors d'une élection groupée avec des législatives, M. Patassé (21,41%) avait créé avec deux autres opposants malheureux le Front pour l'annulation et la reprise des élections (Fare-2011).

Cette plate-forme de l'opposition avait appelé au boycott du deuxième tour des élections législatives du 27 mars et refuse de reconnaître les résultats des élections groupées, accusant le pouvoir de fraudes.

(©)

 

Centrafrique: Ange-Félix Patassé tire sa révérence

 

Mardi, 05 Avril 2011 19:42 Morin Yamongbè

Après un long exil au Togo où il a dû souvent lutter contre la maladie, c’est finalement à l’hôpital de Douala au Cameroun qu’Ange-Félix Patassé est décédé dans l’après-midi de ce mardi 5 avril 2011.

 L’homme avait 74 ans et a présidé aux destinées de la République centrafricaine, de 1993 à 2003, avant d’être renversé par un coup d’Etat du général François Bozizé toujours au pouvoir. Si le disparu est rentré au bercail dans le sillage du dialogue politique de décembre 2008, il n’a pas pu récupérer le fauteuil présidentiel qu’a conservé Bozizé suite au scrutin du 23 janvier dernier. Bien qu’il soit resté longtemps hors du pays, Ange-Félix Patassé a tout de même occupé la deuxième place, derrière Bozizé qui a assuré sa réélection dès le premier tour de cette présidentielle. Bien évidemment, avec d’autres candidats et opposants, Feu Félix Patassé n’a pas manqué de dénoncer des fraudes massives, avec à la clé, la non reconnaissance de la victoire de François Bozizé. 

 

Shaolin-victoire.jpg

Centrafrique : mort de l'ancien président Patassé

Par Europe1.fr avec AFP

le 5 avril 2011 à 21h07 Mis à jour le 5 avril 2011 à 21h28

L'ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé est mort mardi dans un hôpital de Douala, au Cameroun, a annoncé à l'agence France-Presse son porte-parole, Guy-Simplice Kodégué. "Je ne connais pas toutes les circonstances", a-t-il exposé, précisant que l'ancien chef d'Etat devait initialement subir un contrôle médical. "Il y a a eu beaucoup de choses, mais pour l'instant je ne peux que confirmer la nouvelle de la mort. Un communiqué sera publié à cet effet" prochainement, a en outre développé le porte-parole.

Ange-Félix Patassé avait 74 ans. Il avait exercé ses fonctions de chef d'État de 1993 à 2003. François Bozizé l'avait renversé par un coup d'Etat le 15 mars 2003. En janvier dernier, Ange-Félix Patassé était arrivé deuxième de l'élection présidentielle, derrière François Bozizé. Comme les autres opposants, il n'avait pas reconnu les résultats du scrutin.

En 2006, Ange-Félix Patassé avait été accusé d'avoir détourné 70 milliards de francs CFA. Il avait été condamné par contumace à 20 ans de travaux forcés.

 

L'ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé est mort

05/04/2011 à 22h:51 Par Jeune Afrique

L’ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé est mort mardi à l’hôpital de Douala (Cameroun) à l’âge de 74 ans, a annoncé son porte-parole.

Ange-Félix Patassé est décédé mardi à l’hôpital à Douala a annoncé son porte-parole, Guy-Simplice Kodégué.

Il a été président de la Centrafrique entre 1993 et 2003, année au cours de laquelle il a été renversé lors d’un coup d’État mené par l’actuel président, François Bozizé.

Ange-Felix Patassé avait été hospitalisé début mars à Bangui pour une « fièvre typhoïde » associée à des problèmes de diabète.

Il avait depuis exprimé le souhait de quitter la Centrafrique pour pouvoir passer des examens médicaux. À deux reprises courant mars, l’autorisation lui avait été refusée au dernier moment.

Ange-Félix Patassé avait finalement réussi à embarquer pour un vol à destination de Malabo, via Douala au Cameroun, où il est décédé, selon son porte-parole.

Après la présidentielle de janvier remportée avec 64,37% des voix au premier tour par M. Bozizé lors d'une élection groupée avec des législatives, M. Patassé (21,41%) avait créé avec deux autres opposants malheureux le Front pour l'annulation et la reprise des élections (Fare-2011). Cette plate-forme de l'opposition avait appelé au boycott du deuxième tour des élections législatives du 27 mars et refuse de reconnaître les résultats des élections groupées, accusant le pouvoir de fraudes. (avec AFP)

 

Centrafrique : Décès de l'ex-président Ange-Félix Patassé

RFI  5 Avril 2011

L'ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé, 74 ans, est décédé à l'hôpital de Douala, au Cameroun, ce mardi après-midi 5 avril 2011, a appris RFI dans la soirée de sources proches de l'ex-président.

Chef d'Etat de 1993 au 15 mars 2003, date du coup d'Etat du général Bozizé, Ange-Félix Patassé était alors parti en exil au Togo. L'ancien président était revenu au pays à la faveur du dialogue politique de décembre 2008. Il était arrivé en deuxième position à la présidentielle du 23 janvier 2011.

Dénonçant des fraudes massives, il n'avait pas reconnu la victoire du président Bozizé dès le 1er tour. Avec deux autres opposants, Ange-Félix Patassé avait créé le Front pour l'annulation des résultats du scrutin présidentiel et la reprise des élections (Fare-2011).

Malade, son départ de Bangui avait été empêché par le pouvoir à trois reprises. Il avait finalement pu prendre un avion la semaine dernière

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nécrologie