Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 01:40

 

 

carte admin RCA

 

 

 

Bangui, 15 sept (Xinhua) - Le déploiement des membres de la Commission électorale indépendante (CEI) de la République centrafricaine, chargés de superviser le recensement des électeurs pour les prochaines législatives et présidentielles, a démarré lundi avec le départ du coordonnateur de la Zone Afrique, M. Célestin Namkpéa, qui a quitté Bangui pour Douala au Cameroun.

M. Namkpéa dispose de 25 jours pour former, dans les principales villes d’Afrique de l’Ouest et du Centre abritant d’importantes colonies centrafricaines, les comités d’ambassade ou de consulat mis en place pour la préparation et l’organisation de la prochaine élection présidentielle.

Pour la zone Europe, le coordonnateur Crépin Mboli Goumba, qui devrait quitter Bangui mercredi en compagnie du président de la CEI, le pasteur Joseph Binguimalé, disposera de 16 jours pour former les comités de Paris, Orléans, Nantes et Lyon.

Les commissaires affectés dans les 16 préfectures de la République Centrafricaine doivent prendre le départ mardi soir, avec cinq jours de retard sur le programme officiel.

Ce retard dû à la livraison tardive des imprimés prévus pour les procès-verbaux et les récépissés de recensement ne devrait pas avoir d’incidence sur le délai imparti pour l’enregistrement des électeurs, indique-t-on du côté de la CEI.

Chargé de convoyer des malles contenant les documents nécessaires au recensement, chacun des commissaires bénéficiera de la protection de quatre éléments de sécurité mobilisés par l’armée centrafricaine tandis que les axes routiers seront sécurisés par des éléments de la Mission de consolidation de la paix (MICOPAX), mise en place en 2008 par la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC).

Entre 5 000 et 6 000 centres tenus par trois agents de recensement seront ouverts du 22 septembre au 21 octobre prochains, a indiqué le rapporteur général de la CEI, Rigobert Vondo, précisant que des centres supplémentaires pourraient s’ouvrir pendant le déroulement des opérations dans le souci de faciliter la tâche aux électeurs.

Annoncées pour avril puis mai 2010, les élections législatives et présidentielle ont finalement été reportées au 23 janvier 2011 en vue de renouveler les mandats des députés et du président de la République parvenus à expiration en juin 2010.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique