Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 03:18


RCA_carte-2.jpg

BANGUI (AFP) - 05.02.2010 18:28 - La campagne de sensibilisation sur les opérations du désarmement-démobilisation et réinsertion (DDR) dans le cadre du processus de pacification du pays a débuté vendredi dans trois de six préfectures centrafricaines, a-t-on appris de source officielle.

La campagne de sensibilisation sur les opérations du désarmement-démobilisation et réinsertion (DDR) dans le cadre du processus de pacification du pays a débuté vendredi dans trois de six préfectures centrafricaines, a-t-on appris de source officielle.

La campagne de sensibilisation sur les opérations du désarmement-démobilisation et réinsertion (DDR) dans le cadre du processus de pacification du pays a débuté vendredi dans trois de six préfectures centrafricaines, a-t-on appris de source officielle.

"La campagne de sensibilisation sur le DDR commence dans les préfectures de la Nana Gribizi, de l'Ouham et de l'Ouham Pendé (au nord et au nord-ouest)", a indiqué dans un message radiodiffusé le ministère en charge du Dialogue politique inclusif (DPI), le forum rassemblant tous les acteurs (pouvoir, opposition, groupes rebelles et société civile).

"L'objectif de cette campagne de sensibilisation est d'expliquer aux ex-combattants les critères d'éligibilité pour bénéficier des avantages du DDR (...) de sensibiliser les groupes politico-militaires sur le processus et informer les responsables administratifs et locaux, ainsi que les communautés locales sur leur rôle dans le soutien à la réintégration des démobilisés", selon le communiqué.

Trente observateurs militaires venus de six pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) participeront aux opérations. Ils doivent notamment "vérifier les listes des combattants soumises par les groupes politico-militaires; vérifier le statut du combattant et des membres des groupes politico-militaires et enfin, soutenir la campagne de sensibilisation, d'information et de communication et la liaison permanente avec les responsables locaux des groupes politico-militaires".

Lancé officiellement mi-août 2009, le DDR, doit permettre la démobilisation d'environ 6.000 ex-combattants.

Le DDR fait partie des résolutions adoptées lors d'un forum sur la paix qui a réuni gouvernement, opposition, société civile et rébellions centrafricains en décembre 2008 pour tenter de sortir le pays de plusieurs années de guerre civile.

© 2010 AFP


NDLR : Une première campagne de sensibilisation avait déjà été effectuée tambour battant il y a quelques mois qui s'était achevée par une grande et coûteuse ripaille organisée dans un restaurant de la capitale sous le patronnage du ministre d'Etat Cyriaque Gonda. Les rebelles attendaient après impatiemment que leur soit versées des primes d'alimentation ainsi que leur cantonnement. Ayant malheureusement attendu vainement, ils ont tranquillement remis les barrières pour rançonner à nouveau la population dans les zones sous leur contrôle. Ce n'est pas encore d'une énième campagne de sensibilisation que le pays a besoin main d'un véritable désarmement des rebelles afin que la sérénité puisse revenir dans l'arrière pays. En continuant de thésauriser les huit milliards de F CFA destinés au financement du DDR, Bozizé compromet la réalisation effective de ce programme préalable et si capital à un bon déroulement des élections. Telle est la vraie question qui se pose aujourd'hui.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation