Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 03:31





 

Bangui, 10 nov. (ACAP) - Le Ministre d’Etat à la Communication, deuxième vice-président du comité de pilotage du programme de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) des ex-combattants, M. Cyriaque Gonda, a annoncé le déploiement de 31 observateurs militaires du DDR par la communauté économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), le 15 décembre prochain.

Le ministre d’Etat, Cyriaque Gonda qui animait une conférence de presse sur cette question, a expliqué que la mise en œuvre du DDR se déroulait bien.


« Je me réjouis que la Communauté internationale en particulier l’Union Européenne, la CEEAC, la Banque Mondiale, les Nations-Unies et la CEMAC se sont mobilisées pour mettre ces moyens à la disposition de ce programme », a-t-il affirmé.


Selon le ministre d'Etat, l’enveloppe devant permettre la mise en oeuvre intégrale du DDR s'élève à environ 30 millions de dollars, soit 16 milliards FCFA.

 
Par contre, le budget global du déploiement des observateurs militaires du DDR est de 1, 5 milliards FCFA, la République Centrafricaine devant verser pour sa part
200 à 300 millions FCFA.

"Le processus du DDR ne souffrira pas de financement. Il est en train d’être mené conformément à un chronogramme qui tient compte du délai constitutionnel de l’organisation des élections de 2010", a fait remarquer le ministre d'Etat.

 
Il convient de noter qu'un "Accord technique" relatif au déploiement des observateurs militaires du DDR a été signé le 5 novembre dernier entre Le Secrétaire Exécutif de la CEMAC, l’Ambassadeur Akendengué et Commandant de la Force de la MICOPAX à Bangui, en présence du Président de la République, François Bozizé.

 

 

NDLR : Tirant leçon de la récente et malheureuse expérience des 5 milliards de F CFA octroyés par la CEMAC pour le DDR et évaporés depuis entre Bozizé et Ndoutingai, il faut espérer que ces autres milliards que d’autres partenaires au développement et amis de la RCA dégagent pour le programme DDR que Gonda se réjouit d’annoncer, n’atterrissent plus entre les mains de Bozizé et Ndoutingai afin de ne pas encore être détournés mais aillent directement au BONUCA et au PNUD pour servir effectivement à financer le désarmement, la démobilisation et la réinsertion des rebelles. Toujours au sujet de ces 5 milliards de la CEMAC, le prochain sommet des chefs d’Etat de la CEMAC devrait demander quelques comptes à Bozizé de ce qui est advenu de cette enveloppe car il s’agit quand même de l’argent public de ces Etats.   

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique