Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 01:40

 

 

 

cpjpufdr

 

 

Bangui Samedi, 08 Octobre 2011 23:57 (AFP) -  Le Comité de conciliation, mis en place le 3 octobre pour parvenir à l'arrêt définitif des hostilités, a annoncé avoir rencontré samedi soir les deux groupes armés centrafricains dont l'affrontement avait fait 50 morts en septembre à Bria (centre).

"Les deux chefs rebelles rencontrent le Comité de conciliation en compagnie de leurs lieutenants et les représentants des ethnies rivales Goula et Ronga" au ministère du Désarmement à Bangui, a appris l'AFP auprès du Conseil national de la Médiation.

La rencontre se déroulait à huis clos.

De même source, "Abdoulaye Hissène chef de la rébellion de la CPJP (Convention des patriotes pour la justice et la paix, rébellion) est arrivé jeudi à Bangui, tandis que Zakaria Damane de l'UFDR (Union des forces démocratiques pour le rassemblement) est arrivé vendredi soir dans la capitale centrafricaine, afin de conclure un accord définitif de paix entre les deux mouvements armés rivaux".

Ces deux groupes rebelles, constitués d'ethnies rivales, Ronga pour la CCPJP, Goula pour l'UFDR, sont en conflit depuis plusieurs années, notamment pour le contrôle de l'extraction du diamant.

Lundi dernier, un Comité de conciliation a été mis en place à l'initiative du Médiateur de la République Mgr Paulin Pomodimo. Ce Comité s'est réuni mardi au ministère du Désarmement.

Le comité, composé entre autres de représentants des ministères de la Défense, de la Sécurité publique et du Désarmement comprend aussi la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique (Micopax, force multinationale d'Afrique centrale), et le Bureau intégré des Nations Unies en Centrafrique, Binuca.

La CPJP a signé un cessez-le-feu avec les autorités de Bangui en juin, sans pour autant intégrer jusque-là l'accord global de paix de Libreville de 2008, signé par de nombreux mouvements rebelles dont l'UFDR.

©Agence France-Presse

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers