Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 00:39

 

 

 

Kony

 

Bangui, 12 Mars 2012 - 13:08 (AFP) - Le ministre de la Justice et porte-parole du gouvernement centrafricain Firmin Findiro a affirmé lundi à l'AFP que la campagne sur internet pour l'arrestation du chef de guerre Joseph Kony était "un plus" pour la lutte contre son mouvement, l'Armée de résistance du seigneur (LRA).

"Tout ce qui peut contribuer à interpeller l'opinion internationale sur les exactions de la LRA peut apporter un plus à la lutte contre cette rébellion", a affirmé M. Findiro.

La LRA a créé "une situation des plus intolérables de par ses incursions en Centrafrique depuis 2008. Les pertes en vies humaines et les autres dégâts sont innombrables et portent atteinte à notre souveraineté. Comme l'a dit le Premier ministre (Faustin-Archange Touadéra) aux Nations unies, le gouvernement continuera à combattre ce mouvement terroriste, seul, avec la sous-région, la communauté internationale et les pays qui ont compris que cette situation barbare ne peut demeurer l'affaire de quelques Etats victimes des crimes de ces bandits et criminels", a-t-il ajouté.

Lundi, la vidéo +Kony 2012+, visible sur le site YouTube, comptait près de 74 millions de vues, une semaine après sa publication. Réalisée par l'ONG américaine Invisible Children, elle vise à lancer une campagne pour arrêter et juger le chef de la LRA, réputé responsable de l'enlèvement, de la torture et de l'exploitation de dizaines de milliers d'enfants ougandais.

Les critiques de la vidéo aux Etats-Unis et en Europe dénoncent son aspect simplificateur et le site internet Charity navigator, qui évalue les associations caritatives, a mis en cause le manque de transparence financière de ses promoteurs.

Achille Poto, un enseignant, estime quant à lui: "J'ai regardé la vidéo Anti-Kony, mais je ne pense que ce soit là une stratégie à encourager en République Centrafricaine. Ce sont les actions concrètes pour mettre Kony hors d'état de nuire qui nous intéressent".

La LRA, une des guérillas les plus brutales au monde, est active depuis 1988 dans le nord de l'Ouganda, mais depuis 2005, ses combattants se sont installés dans l'extrême Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC), ainsi qu'en Centrafrique et au Soudan du Sud.


© Agence France-Presse 

 

 

NDLR : On ne peut que constater le silence assourdissant de Firmin Findiro sur le pillage des ressources naturelles du Sud Est de la RCA par les militaires ougandais qui ont été autorisés par Bozizé à stationner à Obo sur le territoire centrafricain et qui sous prétexte de traquer Joseph Kony, se livrent au pillage sans scrupule du diamant, de l’or et du bois centrafricains sans que les autorités de Bangui ne puissent s’autoriser à dire quoi que ce soit.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers