Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 18:58

 

 

URNE EN BOIS

 

 

 

Bangui 9 nov (xinhua) La Commission électorale indépendante (CEI) centrafricaine a annoncé avoir enregistré six candidatures pour la présidentielle de janvier 2011, lundi minuit à la fin du dépôt des candidatures.

Parmi les six, il y a l'actuel chef de l'Etat François Bozizé, le candidat du KNK (Kwa na kwa, le travail rien que le travail), parti au pouvoir; l'ex-président Ange-Félix Patassé qui se présente comme indépendant et Jean-Jacques Démafouth, le dirigeant du mouvement de rébellion l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), selon un communiqué de la CEI.

Le dépôt des candidatures devait courir du 8 novembre au 10 décembre. Fin octobre, la CEI avait avancé l'ouverture du dépôt et fixé la clôture au 8 novembre, suite à une rencontre entre François Bozizé, les acteurs politiques, la société civile et le corps diplomatique.

Dénoncée et refusée par l'opposition et les ex-rébellions, cette modification réduit les dates du dépôt de candidatures de 31 à 12 jours.

Prévu pour avril, puis mai 2010, les élections législatives et présidentielles reportées au 23 janvier 2011 devraient renouveler les mandats des députés et du président de la République, parvenus à terme en juin 2010. 

 

 

Dépôt de candidature aux élections en Centrafrique clôturé

Radio Ndéké Luka Mardi, 09 Novembre 2010 15:34


La Commission Electorale Indépendante a clôturé le 08 octobre 2010 à minuit l’enregistrement des candidatures pour les élections de janvier 2011 en République centrafricaine. Seulement, une faible participation de l’opposition démocratique a été constatée. Elle a décidé de boycotter les opérations. Six candidatures sont enregistrées pour la Présidentielle.

Toute l'attention était orientée vers le siège de la CEI  à l’Assemblée Nationale pour savoir si le délai allait être respecté. Maintenant c’est chose faite. La Sous-commission Candidatures, Bulletins de vote et Procédures a effectivement fermé ses portes à minuit pour respecter le chronogramme fixé par la CEI, ceci à la grande défaveur de l’opposition démocratique qui a opté pour l’abstention. Elle estime que l’accord politique du 10 août n’a pas été respecté, lequel accord a initialement fixé le délai de dépôts des dossiers de candidature à 31 jours. Mais la CEI a jugé nécessaire de ramener ce délai à 12 jours.

Tout compte fait, plusieurs dossiers, tant de l’opposition que des candidats indépendants, ont été enregistrés par la CEI. Il y avait également ceux qui étaient venus actualiser leurs dossiers déposés lors de la première ouverture des candidatures.

Quelques jeunes leaders se sont aussi résolus à relever le défi de leur représentativité dans ce combat de conquête de la Magistrature suprême. Parmi eux, Justin Innocent WILITE du Congrès Centrafricain pour la Renaissance (CCR). Il s’est présenté comme le candidat de la jeunesse.

Cependant et contre tout doute, certains candidats, membres du Collectif des Forces du Changement, soit opposition démocratique, se sont aussi présentés. C’est le cas de Jean-Jacques DEMAFOUTH qui s’est inscrit tant aux législatives et à la Présidentielle pour le compte de son Parti, la NAP, Nouvelle Alliance pour le Progrès.

L’enregistrement qui était timide dès les premiers jours, s’est accéléré aux trois derniers jours, selon Thierry Patrick AKOLOZA, Président de la Sous-commission Candidatures, Bulletins de vote et Procédures.

A la Présidentielle, six candidatures sont enregistrées. Il s’agit respectivement de l’actuel Président François Bozizé, de l’ancien Président Ange Félix Patassé,  de l’ancien Ministre de la Défense Jean-Jacques Démafouth,  des deux jeunes Céphas Azourouth et Justin Innocent Wilité du CCR et, de Koé Fodé.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique