Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 20:39

 

 

Baba-Ladde1

BANGUI AFP / 22 janvier 2012 16h46 - Des proches du général Abdel Kader Laddé, chef du Front populaire pour le redressement (FPR), une rébellion tchadienne active dans le centre-nord de la Centrafrique, ont été arrêtés par l'armée centrafricaine, apprend-t-on de sources concordantes dimanche.

Selon une source militaire jointe par l'AFP, l'épouse de Baba Laddé et certains éléments du FPR dont le nombre n'est pas déterminé, ont été arrêtées à Batangafo (centre-nord, près de la frontière tchadienne). Des hommes de Baba Laddé venus de Kabo (centre-nord), ont vainement tenté de les faire libérer et seraient repartis en menaçant de revenir avec des renforts.

Dimanche à Kaga Bandoro, des habitants ont rapporté à l'AFP que sur dénonciation de quelques habitants, les soldats ont procédé à des arrestations de sujets musulmans jugés proches de Baba Laddé. L'armée mène des patrouilles dans la ville en affirmant qu'elles ont pour mission de protéger la population pendant que les forces tchadiennes vont traquer Baba Laddé et ses hommes.

L'armée centrafricaine s'est mise en place pendant la nuit de vendredi à samedi au Nord du pays, à Kaga Bandoro et Batangafo. Elle a demandé à la population de rester chez elle et de ne se déplacer qu'en cas d'extrême urgence ou de nécessité, selon la radio nationale.

Dans un communiqué, qui confirme l'arrestation de la femme de Baba Laddé, le FPR dénonce une vague d’arrestations (...) orchestrées par l’armée tchadienne avec l’autorisation des forces centrafricaines et surtout l’aval du président (centrafricain) François Bozizé.

A l’heure où ces actes indignes, ignobles et contraires aux principes du respect des droits de l’homme se commettent en RCA (République centrafricaine), les forces du FPR, sont contraintes à sortir massivement des zones qu'elles occupent pour prendre position sur les grandes voies afin de répondre à des éventuelles attaques des troupes tchadiennes et centrafricaines, a précisé le communiqué.


(©)

 

NDLR : On voit que c’est suite aux nombreuses pressions exercées de toutes parts sur Bozizé qu’il se résigne enfin à envoyer malgré lui des militaires vers le sanctuaire de Baba Laddé en attendant surtout que ce soit l’armée de Déby qui engage les hostilités contre les hommes du FPR pour libérer le sol centrafricain occupé depuis par ces bandits et voleurs de bétail qui prétendent défendre la cause des peuhls. Les jours prochains vont nous situer sur tout cela.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers