Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 22:59

 

 

 

Robert-Moidokana.jpg

Bangui, 11juil (ACAP) - Les membres du Conseil national de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives(ITIE) ont adopté la décision du gouvernement centrafricain d’étendre les principes et critères de l’ITIE au secteur forestier, lors de sa deuxième session ordinaire de l’année 2012, mercredi 11 juillet à Bangui.

Selon le Premier ministre Faustin Archange Touadera, l’objectif rechercher à travers cette décision est de susciter l’équité dans la gestion transparente des affaires publiques.

«En adoptant  l’extension des principes et  critères de l’ITIE  au secteur forestier, la République centrafricaine vient de tourner une page de son histoire  et de s’inscrire dans  la logique d’un Etat  responsable  engagé résolument vers la transparence, car c’est une exigence, les  sociétés forestières doivent rendre public  les recettes versées au trésor public », a dit le Chef du gouvernement.

Désormais, a insisté le Premier ministre « chaque société  forestière doit présenter les  quittances de ce qu’elle a versé dans la caisse de l’Etat  afin de permettre à l’administrateur de  publier son rapport et mettre à la disposition du public».
Pour le Pr. Faustin Archange Touadera, cette décision va dans le sens de la politique du gouvernement qui a instruit  le secrétariat technique de traduire dans les faits la volonté politique.

Au sujet des inquiétudes soulevées par les membres du Conseil National relatif à l’appartenance de la RCA  aux pays membres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), le chef du gouvernement les a rassuré qu’il s’agit d’une volonté politique d’un Etat souverain.

Le ministre délégué à la présidence Chargé des mines, Obed Namsio a quant à lui estimé que la décision de la  République Centrafricaine  d’étendre les principes et critères de l’ITIE aux secteurs forestiers permet de renforcer  la transparence  dans l’exploitation des ressources forestières.  

Il est à noter que les membres du Conseil national de l’ITIE-RCA ont évoqué la possibilité d’étendre les  principes  et critères de l’ITIE aux autres branches économiques de la Centrafrique.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie