Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 00:13

 

 

logo-cemac.jpg

 

30/01/2012 à 18h:37 Par Jeune Afrique

 

Le mandat d'Antoine Ntsimi, le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), arrive bientôt à sa fin. Le Camerounais espère bien être reconduit dans ses fonctions mais devra pour cela affronter deux autres concurrents.

La fin du mandat de cinq ans d'Antoine Ntsimi, le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), interviendra au mois de mai. L'ancien ministre camerounais des Finances espère bien être reconduit dans ses fonctions, mais il n'est pas seul en lice.

Selon nos informations, la Centrafrique, qui estime que son tour est venu de présider l'institution (dont le siège est à Bangui), avance deux candidats : Élie Doté (65 ans), ancien Premier ministre de François Bozizé (2005-2008), et surtout Enoch Dérant-Lakoué (67 ans), ex-directeur national pour la Centrafrique de la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) et proche du président congolais, Denis Sassou Nguesso.

C'est d'ailleurs à Brazzaville que doit se tenir le prochain sommet des chefs d'État de la Cemac. Encore faut-il trouver une date. Initialement prévu fin janvier ou début février, le rendez-vous a été repoussé après... la CAN 2012, qui se tient jusqu'au 12 février, au Gabone t en Guinée équatoriale.

 

 

NDLR : Après avoir fait avaler la grosse couleuvre de son élection manquée au perchoir de l'assemblée nationale, Bozizé va-t-il faire avaler une autre couleuvre à Ele Doté ou lui offrira -t-il cette fois-ci un lot de consolation ? Quant au président du PSD, Enoch Derant Lakoué, après son humiliation aux législatives dans le 3ème arrondissement de la capitale qui lui a laissé un arrière-goût amère, la bozizie réparera-t-il la frustration de son allié qui doit certainement tabler aussi sur l'appui de Brazzaville et de son ami le président congolais? Il n'y a pourtant qu'un seul fauteuil pour la Commission de la CEMAC.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE