Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 03:08

 

 

 

 

CEEAC.jpg

 

 

Source : portalangop.co.ao 15-06-2011   

Prévu pour ce 15 juin N'djamena, au Tchad, le XVème sommet des chefs d'Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) a été reporté pour des raisons techniques. Il s’agit du second report après celui février dernier.

Le XVème sommet des chefs d'Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), prévu pour ce 15 juin à N'djamena, au Tchad, a été reporté pour des questions techniques. Pourtant, le 14 juin, le conseil des ministres des pays membre de l’organisation s’est réuni dans la capitale tchadienne pour aborder la préparation de cet évènement.

Le conseil a notamment débattu programme de travail de l'évènement, le rapport sur la situation en République Centrafricaine, le Projet de communiqué final et le projet de programme de travail. La réunion ministérielle s’est également penché sur des notes d'informations relatives aux activités menées après le Conseil des ministres de février 2011, dans les domaines de la paix et de la sécurité, des infrastructures de transports et de la gestion intégrée des ressources de l'eau ; ou encore celles du domaine de l'environnement, de la gestions des ressources naturelles, de l'agriculture et développement rural, du commerce et de l'industrie, ainsi que des technologies d'information et des Télécommunications.

Initialement prévue pour février 2011, le XVème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEEAC a déjà été reporté pour des raisons d'ordre technique. Créée en 1981, la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) regroupe l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Congo-Brazzaville, la République Démocratique du Congo (RDC), le Gabon, la Guinée-Equatoriale, le Rwanda, São Tomé et Principe et le Tchad.

 

NDLR : La situation en Centrafrique ne cesse de faire l’objet des sommets de Chefs d’Etat. Ce n’est certainement pas par pur hasard. Bozizé a sans doute préféré aller faire le malin à Bruxelles plutôt que d'être à N'djaména. En moins d’un moins, plusieurs faits graves et événements majeurs se sont déroulés dans le pays, particulièrement dans sa capitale Bangui. Petit à petit les Centrafricains commencent à prendre conscience de l’impérieuse nécessité de descendre dans la rue pour faire bouger les lignes du système Bozizé qui ne cesse de les opprimer. Après l’effervescence du km 5 contre l’assassinat des deux enfants dont les corps ont été découvert dans le coffre d’un véhicule, ce fut le tour des médecins de descendre dans la rue pour protester contre l’assassinat par la LRA de leur confrère d’Obo. Puis, la population des 3ème et 5ème arrondissements excédée, a fini par dresser des barricades et brûler des vieux pneus pour réclamer la fourniture d’eau et de courant électrique. A force, ils comprendront que leur sort est bel et bien entre leurs mains. Tant mieux !

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales