Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 00:16

 

 

Bozizé KNK

 

 

17 janvier 2011 By admin

 

En l’absence d’un document contenant le programme détaillé du candidat François Bozizé, la rédaction a dû recourir à l’intervention de son Directeur national de campagne sur Radio Centrafrique.

Il en ressort que le programme du général Bozizé, président sortant et fondateur de Kwa Na Kwa (KNK), parti se réclamant de l’obédience travailliste, peut se résumer par la consolidation de l’État de droit et de l’unité nationale en vue de continuer l’œuvre de reconstruction nationale sur des bases justes et démocratiques sous le leitmotiv de : « Le travail rien que le travail ».

Ce programme qu’il propose pour le nouveau quinquennat qu’il sollicite s’articule autour des trois points suivants.

Sur le plan politique, le candidat  propose le renforcement de la démocratie, de l’autorité de l’État et l’institution d’une administration équitable.

Au plan économique, le désenclavement de l’agriculture et  de l’élevage, avec le souci d’éponger la dette des coton-culteurs et de doter  chaque paysan de charrue pour la culture du coton,  du café et d’assurer à terme la gratuité des engrais.  La poursuite de l’assainissement des finances publiques, l’octroi de crédits grâce à l’encouragement et à l’implantation des institutions bancaires dans les provinces.

Sur le plan social, le candidat, qui se targue d’avoir mis un terme au cercle vicieux des arriérés de salaires, de bourses et de pensions, s’engage à consolider ces acquis et à promouvoir les droits des groupes vulnérables (femmes, jeunes, minorités ethniques, handicapés).

Il prône, par ailleurs, la poursuite de la réforme du secteur de la sécurité (RSS) afin de restaurer la sécurité et l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire national.

 

 

NDLR : "En l’absence d’un document contenant le programme détaillé du candidat François Bozizé, la rédaction a dû recourir à l’intervention de son Directeur national de campagne sur Radio Centrafrique". Qu'y-a-t-il d'étonnant à cela ! Non seulement Bozizé n'a pas de programme à proposer aux Centrafricains, ne serait que par démagogie et histoire de faire semblant mais en tant que président sortant et candidat à sa succesion, il se devait de dresser le bilan de ses huit ans aux commandes du pays qui l'autoriserait à demander à ses compatriotes de le réélire. En campagne à Carnot, un citoyen lui a demandé de rendre les diamants que lui et Ndoutingaï leur ont volés, suscitant son courroux. La triste réalité est en effet que Bozizé n'a aucune vision de l'avenir à court, moyen et long terme de la RCA. A Bouar, Bozizé a mis en tout et pour tout 10 à 15 mn et a remis les gaz. Il n'a aucune envergure pour prétendre diriger un pays. Il doit tout simplement partir !   

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique