Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 00:21

 

 

Gbagbo ADO 2eme Tour

 

 

Mardi, 07 Décembre 2010 17:13

Mack-Kit et Ngoualeu face à la presse

Ai-Cameroun – Dix jours après  l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, l’Union des populations du Cameroun  (UPC, parti nationaliste) a donné clairement sa position ce jour au cours d’une conférence de presse à Douala, la  capitale économique.

 

«Face à la situation actuelle en Côte d’Ivoire, devant les forces puissantes et farouchement déterminées à écarter du pouvoir les patriotes et toutes les forces dévouées au pays et à toute l’Afrique puis à les écraser ensuite, l’heure n’est plus aux attitudes à la Ponce Pilate, à la recherche des « nombreuses erreurs de Gbagbo et ses amis…».

Voilà le ton contenu dans les documents remis aux journalistes par les responsables de l’UPC qui parlent du spectre des groupes qui multiplient des réactions « à la suite des résultats officiels et légalement proclamés par le conseil constitutionnel, l’opinion africaine et mondiale a assisté et assiste à de nombreuses réactions. En dehors de la Côte d’Ivoire, s’est mise en mouvement pour soutenir Ouattara, une faune bigarrée où se côtoient tout à la fois, une Union africaine (UA) pourtant incapable depuis 10 ans, d’appliquer les dispositions de sa propre charte (articles 14 et autres) sur les coups d’état ; une Organisation des nations unies (ONU) qui, depuis 50 ans, ne souffle jamais un mot devant les centaines d’élections grossièrement truquées que de nombreux dictateurs à travers l’Afrique et aussi en Asie, organisent à répétition ; une Union européenne (UE) en majorité négrière et hypocrite mais toujours prompte à donner des leçons de morale…»

En présence des médias

L’union des populations affirme sans regret que « Gbagbo et son camp incarne des perspectives de marche en avant du peuple africain de Côte d’Ivoire et notamment de sa jeunesse ». C’est d’ailleurs ce qui a d’ailleurs  justifié leur présence face aux hommes et femmes de médias qui ont bien voulu comprendre les motivations réelles de ce parti qui a pris position.

Et confirmant justement la position de leur parti, le Dr. Samuel Mack-kit et Hilaire Ngoualeu ont soutenu bec et ongle, affirmant que « On veut imposer à la tête de la Côte d’Ivoire un président (allusion faite à Ouattara) et un gouvernement de béni oui oui qui, comme dans de nombreux pays africains, vont continuer à permettre l’exploitation séculaire des grandes richesses du pays…».

Alphonse Jènè, Ai Douala

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales