Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 03:05

 

 

 

 

 

kepi.jpg

Quotidien Mutations Par Ariane Cécile Mbock, 6 Août 2012

124 stagiaires ont reçu des parchemins à Awaé vendredi dernier après une formation d'un mois.

Une fois de plus le Centre de perfectionnement aux techniques de maintien de l'ordre a honoré sa vocation sous régionale. Il a procédé à la cérémonie de clôture de la formation d'un contingent de 124 stagiaires gendarmes, tous centrafricains arrivés en fin de formation.

C'était vendredi dernier, le 3 août 2012, à Awae dans le département de la Mefou et Afamba. Cette cérémonie de clôture de la formation d'une unité de sécurité intérieure centrafricaine, a été présidée par le général de brigade et commandant de l'Ecole internationale des forces de sécurité, Hamadiko Mohamadou.

Le colonel Abel Melemokosso, attaché de défense et représentant de l'ambassadeur de la République centrafricaine y était aussi. Le lieutenant-colonel, Nkoa Malla Valère, commandant le Centre de perfectionnement aux techniques de maintien de l'ordre, a prononcé un mot de bienvenue et a procédé à la présentation du stage. Ce stage avait pour objectif de former les stagiaires à lutter contre les troubles à l'ordre public et le grand banditisme.

Pendant ce stage effectué pendant quatre semaines, il leur a été appris la psychologie du commandement, la réaction à avoir à l'affront d'un gang et la gestion du stress lors d'une opération.

Cette présentation du stage à été enrichie par une démonstration de la formation faite par les stagiaires. L'assistance a été conduite vers le « village du maintien de l'ordre » (appelé Village Mo) où s'est effectuée la démonstration.

Dans une mise en scène bien organisée, il était prévu une protestation par un groupe de personnes revendiquant leurs salaires qui ne leur ont pas été versés depuis des mois. Alors, sur les pancartes on pouvait lire des slogans tels que : « payez nous ! », « trop c'est trop ! », « on veut mieux vivre ! »

Ces manifestants étaient armés de machettes et de gourdins. Tandis que d'autres posaient des barricades sur la route. Les forces de l'ordre ayant reçu l'alerte, sont descendues sur le terrain pour essayer de disperser les manifestants, qui à leur tour ripostaient par le jet de pierres.

Ces manoeuvres simulées avaient pour finalité de démontrer comment doivent se comporter les forces de l'ordre face à des manifestants armés sans toutefois attenter à leur vie.

Après cet exercice, le général de brigade Hamadiko Mohamadou, dans son allocution, a tenu à dire aux stagiaires que « si les connaissances acquises ne sont pas entretenues, elles seront à jamais perdues ».

Le représentant de l'ambassadeur de la République centrafricaine et attaché de défense, le colonel Abel Melemokosso, est convaincu que les éléments ont bien été formés et seront utiles à leur pays face aux menaces grandissantes. Arrivé en fin de formation, Paulin Badakara est un homme heureux de sa formation au moment où il s'apprête à regagner son pays.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation