Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:02

 

 

biya432

 

PARIS AFP / 11 octobre 2011 16h27 - La France considère que le déroulement de l'élection présidentielle dimanche au Cameroun est acceptable, a déclaré mardi devant l'Assemblée nationale le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

Ce que je peux vous dire, c'est que selon l'Organisation internationale de la Francophonie et le Commonwealth, qui ont suivi le déroulement de ces élections, on peut considérer aujourd'hui qu'elles ont eu lieu dans des conditions acceptables, a-t-il déclaré devant les députés.

Nous appelons donc la population, la presse camerounaise et tous les acteurs politiques à faire preuve jusqu'au 24 octobre, date de proclamation des résultats et au-delà bien sûr, de modération et d'éviter tout recours à la violence pour faire valoir leurs vues, a-t-il ajouté.

A Yaoundé, l'équipe d'observateurs du Commonwealth avait estimé lundi que les élections avaient été exemptes de coercition mais souligné qu'il y avait un bon nombre de plaintes sur l'organisation.

Le président sortant Paul Biya, au pouvoir depuis 1982, est le grand favori de l'élection de dimanche. A 78 ans, il briguait un sixième mandat après avoir modifié en 2008 la Constitution afin de briguer d'autres mandats. Il est accusé par l'opposition d'avoir verrouillé le système électoral à son avantage.


(©)

NDLR : On avait pourtant compris d’après les récentes et fracassantes déclarations de Robert Bourgi au sujet des valises d’argent selon lesquelles Nicolas Sarkozy allait être intransigeants avec les chefs d’Etat africains qui s’éternisent au pouvoir. Avec ces propos d’Alain Juppé, on s’aperçoit que Bourgi amusait simplement la galerie. Plus que jamais la Françafrique se porte bien. La France ou les Français peuvent-ils accepter que leur président puisse briguer le palais de l’Elysée pour la sixième fois ?  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE