Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 03:26

 

 

Eric Massi

 

 

L’ALLIANCE « SELEKA »                          REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE                                       

CPSK-CPJP-UFDR-FDPC                                 UNITE-DIGNITE-TRAVAIL

 

 

 


COMMUNIQUE

 

 


Le SELEKA à l’honneur de porter à la connaissance de la communauté nationale et internationale que le régime de François BOZIZE, aux abois et ne contrôlant plus la situation politique, militaire et sécuritaire du pays, a entamé une campagne de déstabilisation à l’endroit de certaines représentations diplomatiques accréditées en RCA en les accusant d’être les sponsors ou les parrains de notre coalition.


Il informe la population de Bangui qu’en cas de nouveaux troubles, les auteurs et les instigateurs seront en temps utiles traduits devant les juridictions compétentes pour assumer les conséquences de leurs actes.


En effet, le 21 décembre 2012, à l’issue d’une marche planifiée et exécutée par le parti KNK et prenant violemment à partie la France, le drapeau tricolore, symbole de ce pays a été mis à mal et déchiré. Comme si cela ne suffisait pas, cette action vient d’être reprise ce jour 26 décembre contre les Ambassades de France, des Etats Unis d’Amérique et du Tchad qui sont prises pour cible. Plusieurs militants du KNK, scandant des slogans anti français et américains, ont lancé des projectiles sur l’ambassade du France à Bangui après avoir réalisé un sit-in devant celle des USA.


Devant cette manipulation préparée et orchestrée par le régime de François BOZIZE en fin de règne, le SELEKA :


Prend à témoin la communauté nationale et internationale des actes inciviques commis par les ennemis de la nation que sont les militants du KNK et rend responsable François BOZIZE et son régime ;


Dénonce et condamne avec la dernière rigueur les actions de sabotage organisées à l’endroit des représentations française, tchadienne et américaine et rappelle au régime de BOZIZE ses engagements internationaux dans le domaine de la protection du corps diplomatique accrédité en République centrafricaine conformément à la Convention de Vienne ;


 

Par ailleurs, le SELEKA informe l’opinion nationale et internationale que ni la France, ni les Etats Unis d’Amérique, ni le Tchad ne sont de près ou de loin impliqués dans les actions du SELEKA qui reste et demeure un mouvement national. Le SELEKA précise qu’il n’est pas la marionnette d’une puissance étrangère quelconque contre les intérêts centrafricains. Son principal objectif est d’obtenir la tenue d’un dialogue inclusif en vue de rechercher des solutions appropriées pour la stabilité, le développement socio-économique et la paix globale en RCA.


De ce qui précède, le SELEKA :


          Demande aux populations centrafricaines de rester vigilantes,

de     de faire preuve de maturité et de patriotisme, et de ne pas s’en prendre aux intérêts étrangers        en RCA en général et les intérêts français et américains en particulier ;

      

In      informe l’opinion nationale et internationale que loin d’être un appui pour le SELEKA,

la     la présence militaire tchadienne en RCA s’inscrit dans le cadre de la force multinationale de la CEEAC.

 

Fait le 26 décembre 2012


                                LE PORTE-PAROLE ET COORDONNATEUR INTERNATIONAL

 

                                                                                         Eric MASSI

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués