Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 04:26

 

 

centrafrique-copie-1.gif

 

Vaste contrôle d’identité à Bangui

Radio Ndéké Luka Samedi, 13 Novembre 2010 13:51

Une vaste campagne de vérification des cartes nationales d’identité et de cartes de séjour pour les étrangers est en cours depuis le 10 novembre 2010 dans la capitale centrafricaine Bangui.

 

C’est une opération mixte menée par la police, l’Armée nationale et la gendarmerie. Elle vise, selon ses responsables, à prévenir des cas d’infiltration de personnes suspectes au sein de la population.

Selon l’Etat-major de la gendarmerie, des informations émanant de sources crédibles font état d’une infiltration des individus suspects d’origine étrangère voire des mercenaires qui seraient éparpillés dans certains secteurs de Bangui.

 

L’Etat-major affirme aussi qu’une grande quantité d’armes de guerre, d’armes de petits calibres et des munitions circulerait aussi illicitement dans la capitale centrafricaine.

 

Les personnes sans papier interceptées sont embarquées et conduites aux services de la police judicaire pour la régularisation des papiers. Quant aux étrangers, ils sont orientés à la direction de l’immigration.

 

Selon Mathieu Wondi, chef d’escadron commandant les opérations, cette opération s’inscrit dans le cadre de la sécurisation de la ville avant les manifestations du 1er décembre, date de la proclamation de la RCA, couplée avec la célébration cette année, du cinquantenaire de l’indépendance du pays. De nombreux chefs d’Etat sont attendus à ces festivités.  

 

Plusieurs sans papiers ont été appréhendés par le contrôle mais aucune arme n’est pour l’instant retrouvée ; ce qui n’empêche pas la poursuite des opérations sur l’ensemble de la capitale, a encore expliqué Mathieu Wondi.

 

NDLR : C’est la paranoïa de Bozizé qui le pousse à ordonner ces opérations de fouilles. Ce sont les jeunes des quartiers populaires qui en sont victimes. C’est lui qui n’arrête pas de se constituer un impressionnant stock d’armes de guerre donc il n’est pas étonnant qu’aucune seule arme de guerre n’ait été trouvée.

 

La liste provisoire des candidats aux législatives rendue publique par la CEI

Radio Ndéké Luka Samedi, 13 Novembre 2010 13:38

Une étape vient d’être franchie pour les élections législatives de janvier 2011 en Centrafrique. La Commission électorale indépendante (CEI) a rendu public ce 12 novembre 2010, la liste provisoire des candidats.

Cette liste est affichée au siège de la CEI à l’Assemblée nationale à Bangui. Les candidats non retenus ont jusqu’à 72 heures (3jours) pour exercer un recours.

L’ensemble des dossiers retenus doit être transmis à la Cour constitutionnelle pour validation. 105 sièges seront à conquérir pour cette législature.

Pour la présidentielle, 4 dossiers de candidature ont été transmis à la Cour. Les dossiers de l’opposition n’en font pas partie, l’Union des Forces Vives (UFVN)  contestant toujours le délai imparti pour le dépôt des dossiers.

 

Enfin de l’électricité dans plusieurs quartiers de Bangui

Radio Ndéké Luka Samedi, 13 Novembre 2010 13:50

L’électricité est enfin revenue ce 12 novembre 2010 dans les quartiers reliant le 4e, le 5e au 8e arrondissement de Bangui. Ces quartiers ont été privés de lumière pendant plus de 2 mois, suite au dysfonctionnement survenu dans le transformateur.

 

L’ENERCA (Energie centrafricaine) la société de distribution du courant électrique vient de remplacer ce transformateur de 400 KVA avec un autre de 630KVA.

 

Les activités ont automatiquement repris leur fil normal avec la présence de l’électricité. Satisfaction totale de la population des commerçants aux ménages.

 

Les habitants de ces quartiers ont expliqué à Radio Ndeke Luka qu’en l’absence de l’électricité, ils ont été confrontés à plusieurs difficultés. L’insécurité, la fermeture de certaines activités lucratives et plus encore, le vol des câbles électriques.

 

Selon Laurent Hankof, chef de service des contrôles à l’ENERCA, les populations de ces quartiers doivent désormais veiller sur ce nouveau matériel en évitant les branchements illicites et en dénonçant ces mauvaises pratiques.

 

Ces secteurs ont été privés d’électricité pendant plus de 2 mois après que le transformateur desservant ces quartiers soit tombé en panne. Les jeunes des quartiers concernés par ce manque d’électricité avaient manifesté leur mécontentement le 22 octobre dernier en dégonflant les roues d’un véhicule de l’ENERCA et les forces de l’ordre étaient intervenues pour disperser les manifestants.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches